Le Blackjack est un jeu de casino un peu différent des autres puisqu’il ne relève pas seulement du hasard. En adoptant la bonne stratégie, vous pouvez réduire l’avantage de la Maison à 1 % et donc augmenter vos chances de gagner.

Même si vous n’avez pas envie de (trop) vous prendre la tête, appliquer certaines règles vous évitera de perdre votre mise en quelques coups à peine.

Voici 10 pièges à éviter avant de vous lancer :

1) Compter les cartes

S’il existe des techniques plus ou moins efficaces pour apprendre à compter les cartes au BlackJack, mais elles ont toutes un point commun : elles demandent d’investir beaucoup de temps et d’argent avant d’être maîtrisées. Avant de gagner, vous risquez de perdre beaucoup d’argent…la plupart du temps en pure perte.

En effet, les casinotiers ne sont pas dupes ! Au blackjack en ligne, le jeu est automatiquement mélangé à chaque tirage donc cela ne sert à rien. Même dans les parties « live », via une webcam, le comptage est impossible puisque le paquet, qui contient généralement 8 jeux de cartes, est mélangé à la moitié. Quant aux établissements traditionnels, ils s’équipent depuis au moins 10 ans avec des logiciels ultrasophistiqués qui repèrent très facilement les joueurs qui s’amusent à compter.

Dans tous les cas, quand vous débutez, le comptage de cartes n’est pas une option intéressante.

2) Miser directement votre propre argent

Pour vous familiariser avec le BlackJack, utilisez un simulateur gratuit en ligne qui va vous permettre de vous amuser sans prendre le moindre risque. Vous pourrez ainsi apprendre facilement les règles du jeu et tester le B.A BA de votre stratégie.

Gardez toutefois à l’esprit que ces outils sont conçus pour vous inciter à miser ensuite votre propre argent. Vous aurez donc toujours tendance à avoir des mains plus avantageuses que dans de véritables parties.

Si vous vous décidez à vous lancer en mode réel, n’oubliez pas de vérifier les limites minimales et maximales des mises à la table de blackjack que vous choisissez. Les écarts peuvent varier considérablement or si la mise minimum est trop élevée, vous dépasserez très vite votre budget et vous ne pourrez pas profiter pleinement de la partie.

3) Faire confiance à votre instinct pour vous arrêter

Le BlackJack est un jeu qui est très vite prenant et même grisant…Les décisions à prendre, et l’impact qu’elles ont sur le déroulement de la partie, vont vite vous donner le sentiment que vous pouvez gagner beaucoup plus ou que vous allez « vous refaire » facilement. C’est une grossière erreur ! Fixez-vous dès le départ un budget à ne pas dépasser (pour ne pas vous ruiner) mais aussi un montant maximum de gains à empocher (pour ne pas tout perdre bêtement).

4) Prendre une assurance

Vous avez la possibilité de prendre une assurance pour vous prémunir d’un BlackJack quand la carte apparente du croupier est un As. Concrètement, vous allez effectuer une mise qui ne dépassera pas la moitié de votre mise initiale.

Il y a alors deux options :

  • la carte cachée du croupier a une valeur inférieure à 10 : vous perdez votre mise

  • la carte cachée est un 10 ou une figure : vous gagnez avec un rapport de 2 contre 1.

Mais retenez cette règle : il ne faut jamais prendre l’assurance, car la Maison a un avantage considérable. C’est simple non ?

5) Jouer « au feeling »

Après avoir vu « Las Vegas 21 », combien de néophytes se sont pris pour Ben Campbell (alias Jim Sturgess) ou Micky Rossa (alias Kevin Spacey) ? Si vous ne voulez vraiment pas, mais alors pas du tout, vous embêter à potasser les probabilités et les subtilités du BlackJack, alors autant ne pas y jouer ! D’abord parce que vous allez très vite vous ennuyer ou, pire encore, vous faire plumer. Ensuite, parce qu’il y a des jeux beaucoup plus indiqués pour laisser faire la chance : la roulette, le craps, les machines à sous…

Le BlackJack est nettement moins technique que le poker par exemple, dans le sens où il n’y a pas de notion de bluff ni de stratégies aussi sophistiquées, mais il faut quand même un minimum de connaissances pour espérer gagner. Il existe notamment un tableau à avoir sous les yeux pour apprendre à bien jouer : la stratégie de base. En le consultant (ou mieux, en l’apprenant!), vous pouvez savoir quelle est la meilleure action à réaliser en fonction des cartes que vous avez en main et celles détenues par le croupier.

6) Imiter le croupier

Savez-vous que l’avantage du casino est de 5,48 % quand vous tirez une carte jusqu’à atteindre 16 points et que vous arrêtez systématiquement sur 17 points sans rien faire de plus ? Vous ne devez pas chercher à jouer comme le croupier !

Vous avez la possibilité de doubler et de partager vos cartes, alors n’hésitez pas à doubler et à partager vos cartes en fonction de la qualité de votre jeu.

7) Se lancer dans un tournoi

Sans avoir un minimum de pratique, il est très risqué de se lancer d’emblée dans un tournoi. Surtout si vous ne maîtrisez pas le système des mises ! La plupart des débutants commettent par exemple la même erreur : ils misent gros d’emblée en espérant que l’avance prise sur les autres joueurs leur permette de gagner. Mais c’est l’inverse qui se produit :

  • dans la majorité des cas, ils perdent dès les premières mains

  • ou s’ils prennent un peu d’avance, ils ne parviennent pas à tenir dans la durée car ils représentent une cible idéale pour tous les joueurs autour de la table.

Si vous pensez avoir le niveau pour vous lancer dans le tournoi, vous avez dans tous les cas intérêt à demander les règles et à prendre le temps de les lire attentivement. En effet, elles sont souvent beaucoup plus souples (et donc risquées) que dans les parties classiques ! Vérifiez notamment si vous avez le droit d’abandonner et quelles sont les conditions de mises en fonction des situations (si vous prenez une assurance, si vous doublez les cartes, etc.).

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.