Voila deux ans que l'univers web de Neïwa mène la vie dure aux idées reçues sur la mode éthique. Jeans bien coupés, robes de soirée, sneakers, vestes… l'assortiment est bien loin de l'esprit « poncho » qu'on associerait volontiers aux marques bio.

Pourtant les engagements sont clairs : du label Max Havelaar à Ecocert, les filières équitables et biologiques sont à l'honneur. Mais « éthique n'est pas forcément eth(N)ique » se plaisent à préciser Jean-Baptiste et Thomas, fondateurs de cette enseigne pas comme les autres.

Le concept store de Toulouse, meublé de pièces uniques issues du recyclage, a maintenant sa petite sœur sur la toile. Les deux boutiques partagent un même objectif : démocratiser une mode urbaine et responsable.

L'engagement de Neïwa est renforcé par sa participation à «1% pour la planète». Ainsi, grâce à cette bourse aux associations, chaque achat donne un peu plus de moyens aux ONG qui se battent pour aider la vielle Bleue.

Quelques chiffres :
– 78% des moins de 35 ans se définissent comme des « Consom'acteurs »
– 60 % des 15 / 24 ans sont attentifs à l'origine de leur vêtement
– La culture du coton (non bio) représente 2,5% des surfaces cultivées sur Terre mais 25% des pesticides utilisés.

Les principaux créateurs engagés autour du concept Neïwa :
– Picture Organic Clothing, les snowborders responsables de Clermont et leur biocéramique brevetée
– Freitag, designers suisses de sacs urbains en bâche de camion recyclée
– Faguo, les tennis qui plantent des arbres pour compenser leurs émissions carbone
– Kuyichi, la marque hollandaise de denim bio (jeans et tops en coton bio)
– Misericordia, le projet mode et équitable d'un français au Pérou
– Sawa Shoes, la tennis 100% made in Africa

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.neiwa.fr