La première pierre de la Résidence la Savane a été posée le 18 juin 2012, en présence de Madame Marie-Hélène des ESGAULX, Sénateur-Maire de Gujan-Mestras, Monsieur Lionel DESAGE, Président et Fondateur Auvence et Monsieur Jean-Pierre HAMON, Sous-Préfet d’Arcachon.

Conçu par Auvence, l’EHPAD accueillera des personnes âgées dépendantes dès septembre 2013 et permettra la prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Cette nouvelle réalisation de la société aquitaine s’inscrit au cœur d’une problématique liée à l’accroissement des besoins de prise en charge des personnes âgées dépendantes ; et notamment sur le bassin d’Arcachon.

Un EHPAD neuf sur le Bassin d’Arcachon :

Situé à Gujan-Mestras, au cœur du bourg et à seulement 10 mn d’Arcachon, le projet présente toutes les caractéristiques idéales pour la construction d’un EHPAD nouvelle génération.

L’EHPAD développe les capacités d’accueil suivantes :
• 56 lits d’hébergement classique
• 25 lits d’hébergement Alzheimer dont 2 lits d’hébergement temporaire
Répartis sur 2 unités sécurisées
• 5 places d’accueil de jour Alzheimer
Soit un total de 80 lits et 5 places d’accueil de jour, répartis dans de petites unités de vie permettant un accueil chaleureux et convivial.

Un bâtiment résolument contemporain et axé « développement durable » :

Conçue sur 2 niveaux, La Résidence La Savane bénéficie d’une architecture morcelée en 5 unités de logement, bureaux et locaux.

La construction est réalisée en grande partie en bois, ce qui inscrit la Résidence dans une démarche de développement durable de la filière bois.
Les façades sont ainsi en bardage bois d’essence locale et de panneaux composites en bois et béton.

Le bâtiment est aux normes BBC (Bâtiment Basse Consommation) et permet une isolation optimisée et une diminution du coefficient CEP (consommation d’énergie primaire). Par exemple, la production d’eau chaude est obtenue grâce à des capteurs solaires et par le biais d’un nouveau procédé de tubes à ailettes.

Les équipements de la résidence :

L’architecte a travaillé de façon à optimiser le bien-être des personnes âgées en favorisant l’éclairage naturel grâce à de larges baies vitrées et en créant des espaces confinés qui respectent l’intimité.

La Restauration :
La prise des repas se fait dans la grande salle de restaurant ou sur la terrasse attenante. Les cuisines sont ouvertes sur le restaurant grâce à des baies vitrées, ce qui offre aux résidents une vue sur la production des mets et permet aux Chefs cuisiniers de mettre en scène les préparations.

Les Chambres :
La Résidence La Savane propose des chambres spacieuses (21m²) avec salles de bain privées, meublées et aménagées de façon harmonieuse par une décoratrice. Bien entendu, elles respectent les normes handicapées :
> Lit médicalisé, veilleuse de sécurité
> Système appel malade en chambre et salle de bain
> Sols antidérapants
> Salle de bains avec douches à l’italienne et barres de soutien

La Résidence dispose également de quelques chambres « Privilège » de 32m² avec terrasse privative dédiée, qui permettent à certains résidents de choisir un espace de vie haut de gamme et plus spacieux.

Les espaces extérieurs :
Dans la construction de ses maisons de retraite, AUVENCE met à l’honneur les espaces extérieurs. Ainsi, la Résidence dispose d’une grande terrasse avec salons haut de gamme, de 4 grands jardins, d’un potager thérapeutique, et de promenades périmétriques qui permettent aux résidents de se balader.

Les concepts novateurs du projet :
AUVENCE met en application sur la Résidence La Savane et en collaboration avec le Conseil Général et l’ARS des innovations visant à améliorer la prise en charge des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer et autres maladies apparentées.

Le PC 360° :
La résidence bénéficie d’un « poste de contrôle » unique pour les 2 unités sécurisées, grâce à un système de surveillance à 360°, concrétisé par des baies vitrées. L’attention des 2 unités sécurisées est ainsi renforcée.

L’évolution des matériaux des sols :
L’unité « privilège » bénéficie de nouveaux revêtements textiles pour les sols ; Ces textiles antibactériens (traités en usine) ne nécessitent pas plus d’entretien qu’un sol souple et permettent d’augmenter le confort des résidents :
> Hygiène garantie renforcée
> Confort acoustique et de perception
> Confort pathologique : moins de risque de glissance
et amortissement des chutes

Un personnel dédié :

Une équipe de 42 personnes encadrera la vie de la résidence :
– 1 Directeur, 2 agents administratifs, 1 animateur, 3 cuisiniers, 17 agents de service pour l’hébergement et l’animation,
– 4 infirmiers, 12 aides-soignants, 1 psychologue et 1 médecin, pour prendre en charge la dépendance et les différents soins.

Fiche technique :

Superficie du terrain 8125 m²
Coût des travaux 6,4 M début de la phase préparatoire du chantier Mai 2012
Commission de sécurité Juin 2013
Ouverture Septembre 2013
Architecte Didier Quémener