Les sources d’information sur les vins rosés du monde sont rares. Les vins rosés peuvent être répartis en grandes familles selon trois critères perceptibles par le consommateur :

• la couleur,
• la teneur en gaz carbonique,
• teneur en sucres.

On distingue donc 3 grandes catégories :

• Les rosés effervescents ou tranquilles,
• secs à doux,
• clairs à foncés.

On observe les vins rosés les plus colorés dans les zones viticoles les plus méridionales.

Le monde du rosé est très vaste et couvre un éventail de possibilité en terme de goût, d’équilibre et donc d’adaptation au marché. On estime la production mondiale à plus de 21,5 millions d’hl.
La France, avec plus de 6 millions d’hl produit en 2006, reste le leader incontestable sur ce produit (4,5 en 2002).

La production se répartit comme suit : plus de 700 000 hl de Vin de table, 2,6 millions d’hl de Vin de pays (Exemple : Cépage Cinsault, IGP Pays d’Oc – de la région de Narbonne), et 2,6 millions d’hl d’appellation d’origine contrôlé (Exemple : Corbières rosé AOC Château de Fournas de la région de Carcassonne).

Les Rosés millésimes 2011 ont enchanté les papilles des amateurs et connaisseurs de grands millésimes. Comme l’indique C.Guillo, Œnologue des Domaines Lionel Dufour :

« Notre Rosé mill. 2011 se caractérise par des arômes de fruits rouges frais et désaltérants. Nos cuvées sont élaborées dans un mode de culture respectueux du terroir et de l’environnement où la présence de l’homme reste discrète, suivie de vendanges manuelles.
Notons la précocité du millésime 2011 ; en beaujolais les vendanges ont débuté vers le 25 août, et en Côte d’Or vers le 4 septembre. Pour atteindre une bonne maturité, il faut laisser les raisins sur la vigne un peu plus longtemps : du coup on gagne du sucre, mais on perd de l’acidité.

Ce phénomène se retrouve bien dans le Bourgogne Grand Ordinaire rosé du Domaine du bout du Monde, (qui représente une acidité très basse), développant ainsi une bouche souple et onctueuse. Le nez est, quant à lui, orienté sur des arômes de fruits frais, voir légèrement « confiturés » grâce à la sur maturation.

En résumé ce sont des vins plaisants, faciles, gourmands, à boire jeunes et frais…avec modération !!! »

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.lionel-dufour.fr