Vous vous êtes dit oui, vous avez construit une famille, un foyer, un univers tout entier. Seulement, voilà, vous n’en pouvez plus de vivre avec l’autre, les sentiments sont passés. Peut-être est-il temps d’envisager une séparation. Heureusement, de nos jours, cette étape est beaucoup moins difficile à franchir, et ce pour de nombreuses raisons.

La procédure est plus simple

Avant, il fallait passer devant le juge. La procédure était longue et éprouvante. Aujourd’hui, le législateur est venu réformer ce système pour désengorger les tribunaux d’affaires non conflictuelles. Comment divorcer à l’amiable aujourd’hui ? Il suffit de signer une convention de séparation en présence de ses avocats et de la faire enregistrer par un notaire. Le contrat organise les conditions de la séparation et de la vie des futurs époux, réalise le partage des biens, prévoit les modalités de la garde des enfants, la pension alimentaire et la prestation compensatoire.

Des séparations de moins en moins conflictuelles

Peut-être parce que notre génération a davantage souffert des séparations conflictuelles dans les années 1980-1990, les couples sont beaucoup plus raisonnables. Le divorce n’est plus un drame familial. Aujourd’hui, on estime que la moitié des ruptures de contrats de mariage se déroulent sans difficulté majeure et sans conflit particulier. Il est donc logique que l’on passe, dans le cas du divorce par consentement mutuel, à une procédure extra judiciaire qui privilégie la négociation plutôt qu’une confrontation devant un juge.

Les enfants le vivent mieux

Aujourd’hui, nous vivons dans une société ou les cas de divorces sont plus fréquents qu’avant. Les enfants, petits et grands, ne sont plus perçus comme des victimes et des cas potentiellement fragilisés. C’est devenu très courant. D’ailleurs, la nouvelle procédure requiert des parents un comportement positif, car ils doivent régulièrement informer les enfants de l’état de la procédure. Ces derniers peuvent, s’ils le souhaitent, être entendus par un juge. Dans ce cas, la procédure reprend la voie judiciaire.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.