e-cigarette

Apparue il y a quelques années en France, la cigarette électronique est plébiscitée par les fumeurs vu qu’elle permet de réduire la consommation de tabac, voire même d’arrêter définitivement le tabagisme. Même si le rapport entre l’e-cigarette et l’aide au sevrage du tabac est encore peu documenté, force est de constater que la cigarette électronique est efficace et qu’elle est devenue un outil de sevrage tabagique comme les chewing-gums à la nicotine et les patchs.

Ce que disent les statistiques

Cigarette électroniqueSelon les statistiques de l’agence sanitaire Santé publique France, l’e-cigarette est devenue l’outil d’aide par excellence au sevrage tabagique, ça indique pour la première fois l’augmentation de son usage. Cette situation s’inscrit depuis quelques années dans la stratégie de réduction des risques selon François Bourdillon, le directeur général de l’agence sanitaire, le 28 mai dernier, la journée internationale sans tabac. Pour information, l’année 2017, 2,7 % des Français entre 18 et 75 ans vapotaient, une année après, ils étaient 3,8 % à consommer quotidiennement la cigarette électronique. En parallèle, le nombre de fumeurs de tabac a connu baisse, 26,8 % des adultes en 2017 et 25,4 % en 2018. À part l’utilisation quotidienne, tous les indicateurs sur l’e-cigarette augmentent grandement. En effet, l’année 2018, plus de 35 % des 18-75 ans avaient déjà testé la cigarette électronique, l’année précédente, ils étaient 33 %. Même si l’e-cigarette aide pour l’arrêt du tabagisme, elle doit être employée de manière transitoire à cause de l’absence d’informations précises sur ses effets sur le long terme. De plus, elle est déconseillée aux non-fumeurs.

Le meilleur substitut nicotinique

Il y a encore débat entre l’arrêt du tabagisme et la cigarette électronique. Le vapotage peut être une aide effective pour le sevrage tabagique, mais les études divergent et ne sont pas assez nombreuses. Cependant, il faut quand même noter que la cigarette électronique chez CigaretteElec.fr est plus efficace que les autres substituts nicotiniques pour arrêter de fumer. Selon une étude menée en France, chez les fumeurs qui utilisent l’e-cigarette, le nombre moyen de cigarettes a diminué (au moins 4 par jour). Pour l’arrêt définitif du tabagisme, les chances sont plus grandes si le fumeur utilisait l’e-cigarette depuis longtemps. Entre 2010 et 2017, 700 000 Français qui sont des fumeurs quotidiens sont parvenus à arrêter de fumer grâce à l’e-cigarette. Même si beaucoup de Français sont convaincus par l’e-cigarette, il faut encore attendre les données complémentaires afin de juger son efficacité avec certitude.

Les potentiels risques avec l’e-cigarette

C’est vrai que la cigarette électronique est moins nocive que la cigarette classique, mais ça ne veut pas dire qu’elle n’est pas sans danger, voir ce site. La cigarette électronique, notamment le liquide, contient de la nicotine toutefois, la combustion de tabac est inexistante alors, il n’y a pas d’exposition aux substances toxiques de la cigarette classique comme les goudrons. Donc, elle est préférable au tabac. Mais les produits intégrés renferment des substances potentiellement toxiques. Pour les risques de décès qui s’est passé aux États-Unis, c’est arrivé, car les vapoteurs prenaient des liquides avec des additifs à base d’huile de cannabis pourtant, les composants huileux sont néfastes pour les poumons. Le mieux est de se fier aux normes AFNOR des liquides acquis en magasin. Quoi qu’il en soit, l’OMS demande d’être vigilant parce qu’il n’existe pas encore assez de preuves concernant l’efficacité de l’e-cigarette pour réduire la consommation ou pour arrêter le tabagisme.

Il ne faut pas oublier que la cigarette électronique n’est pas un médicament, elle ne fait pas l’objet d’aucune autorisation de mise sur le marché, c’est un produit de consommation courante.

Lisez aussi Préparez le mois sans tabac.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.