L'importance d'une bonne traduction

Avec un marché mondialisé en permanente évolution, toute entreprise professionnelle est obligée de s’adapter pour étendre leur offre à l’échelle internationale. Ainsi, pour se développer à l’international, elle doit faire attention à la qualité de la traduction de tous ses documents ainsi de ses autres outils de communication. Avec une traduction de qualité, elle peut facilement ouvrir les portes de nouveaux marchés.

 

Le développement à l’international facilité par la traduction

Avec la mondialisation qui est déjà en marche, beaucoup d’entreprises, qu’elles soient grandes ou petites, étendent leurs activités à l’international, et cela conduit à un besoin grandissant en traduction professionnelle. Afin d’attirer de nouveaux investisseurs ou clients à l’étranger, elles doivent communiquer dans différentes langues, et il est important que cette communication soit de même qualité que dans la langue d’origine. Pour arriver à avoir une bonne traduction, il faut que ces entreprises travaillent avec des professionnels de la traduction qui sont capables de traduire documents marketing, techniques, juridiques et financiers. Il faut savoir que la réussite du développement à l’échelle internationale dépend de la qualité des traductions puisqu’elles constituent la vitrine, la réputation et la visibilité de l’entreprise à l’internationale. Pour être crédible sur les nouveaux marchés, il faut s’adresser à la cible dans sa langue maternelle, et c’est pour cela qu’il faut localiser le travail. De plus, on ne parle pas de traduire, mais d’adapter les contenus aux particularités culturelles de chaque marché visé. Une mauvaise traduction a des impacts dramatiques pour l’entreprise et pour son image, et elle fait perdre du temps et de l’argent ainsi, il faut se tourner vers de vrais experts en traduction professionnelle qui sont conscients des enjeux économiques de leurs clients.

 

L’art de bien traduire

Pour faire une excellente traduction, c’est-à-dire traduire et adapter un texte dans une langue étrangère, il faut connaître et maîtriser la culture d’origine et la culture de la langue cible. La traduction doit être précise, naturelle et fluide, et l’erreur à ne pas faire est de traiter un texte par un traducteur automatique ou par une connaissance qui a passé quelques jours à Londres ou ailleurs. Connaître la langue ne veut pas dire savoir la traduire, c’est le fait de communiquer à la cible le message dans son intégralité. La traduction n’est en aucun cas un travail de traduction de mots, il y a leur sens, mais aussi la signification des phrases et les messages cohérents à véhiculer. En effet, la traduction est un vrai métier, et elle exige de l’entraînement et de l’expérience. Les traducteurs professionnels ne travaillent que dans leur domaine de spécialisation ainsi, pour un texte juridique, il faut un traducteur professionnel spécialisé dans le secteur juridique. Cette spécialisation est l’assurance de l’utilisation d’une terminologie adaptée ainsi que de jargons propres à l’entreprise. D’ailleurs, avec son nouvel algorithme Colibri, Google prime les bons textes et réprimande les mauvais textes. Il considère donc que les textes avec beaucoup d’erreurs sont frauduleux. Il prend désormais en compte la signification de chaque mot, mais pas seulement les mots clés.

 

Davantage d’informations avec Comment travaillent les agences de traduction ?

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.