ouvrir une société offshore à hong kong

Vous comptez ouvrir une société offshore ? Votre choix s’est naturellement porté vers des juridictions particulièrement attractives comme Hong Kong ? Mais vous hésitez encore à démarrer votre optimisation fiscale seul ou avec l’aide d’un prestataire ? Voici quelques informations qui vous aideront à effectuer ce choix.

Des démarches simplifiées : l’un des avantages d’ouvrir une société offshore Hong Kong.

Comme les Seychelles, Maurice ou Singapour, Hong Kong présente un système fiscal très attractif pour les sociétés offshore. L’un des intérêts de Hong Kong est que les démarches à suivre pour l’ouverture de ce type de sociétés sont relativement simples. L’administration locale s’y est donné comme mots d’ordre : simplicité et souplesse.
Après avoir indiqué le nom de votre société (en anglais et/ou en chinois), il s’agit de définir qui seront les futurs actionnaires, directeurs et secrétaires. Non seulement un seul actionnaire et un seul directeur sont exigés, mais pourrez aussi cumuler ces fonctions. Vous devez ensuite indiquer le nom du secrétaire de la société, qui doit impérativement être domicilié à Hong Kong. La dernière étape consistant à donner l’adresse de la société.

Faire le choix d’ouvrir seul sa société offshore : le pari le moins onéreux.

Vous pensez être de taille à réaliser vous-même ces démarches ? Pourquoi pas, selon un vieil adage on n’est jamais mieux servi que par soi-même ! Surtout quand la solitude permet d’économiser plusieurs centaines, voire milliers d’euros.
On constate que les tarifs appliqués par les prestataires spécialisés en « société offshore hong kong » qui permettent d’ouvrir une société à Hong Kong dépendent de deux variables. D’abord en fonction de la structure : un groupe de conseil juridique international (type Ernst & Young) sera plus onéreux qu’un petit cabinet d’avocat fiscaliste, qui facturera lui-même davantage qu’un prestataire « low-coast » sur Internet. Ensuite, comme on peut le lire sur le site d’un prestataire offshore, les tarifs varient en fonction de la juridiction : Hong Kong est deux fois plus cher que les Seychelles, mais trois fois moins que la Suisse.

Faire le choix d’ouvrir sa société offshore avec un prestataire : le pari le plus sécurisé.

Mais faire appel à un prestataire, ce n’est pas seulement un coût, c’est aussi un avantage certain qui peut se résumer en plusieurs points :

1- Ils facilitent le choix que vous devez faire entre les différentes juridictions (Hong Kong, Seychelles, etc.)
2- Votre dossier sera entre les mains d’experts, du début à la fin (ce qui facilite les relations avec l’administration)
3 – Ils peuvent vous fournir un Nominee, garant de la confidentialité de votre propre nom
4- Si vous choisissez un avocat, le secret professionnel protégera votre dossier et en cas de litige, vous disposerez d’un défendeur informé de vos affaires

Bien entendu, il vaut mieux être seul que mal accompagné. Mais il est fortement recommandé de choisir un prestataire de qualité (avocat fiscaliste de préférence), afin de vous assister dans vos démarches de création d’une société offshore, que ce soit à Hong Kong ou ailleurs.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.