Crédits : Envato

L’industrie pharmaceutique est soumise à de nombreuses réglementations. C’est probablement pour cette raison qu’elle est l’un des derniers secteurs à intégrer les technologies connectées. Aujourd’hui, la digitalisation des entreprises de l’industrie pharmacologique est devenue une réalité. La relation traitant-patient ainsi que le processus de fabrication des médicaments ont beaucoup évolué grâce aux objets connectés et au big data. Le pharma 4.0 fait référence à cette digitalisation et ces transformations qui mènent tout droit vers la création de futures usines intelligentes.

Comment se déroule le processus de digitalisation de la production ?

La production est la branche de l’industrie pharmaceutique la plus réglementée. Avant qu’un changement soit effectif, une documentation doit être rédigée et une commission doit se réunir pour une validation préalable. Les investissements et les charges nécessaires pour la bonne marche des travaux font également partie des causes du ralentissement du processus de digitalisation de l’industrie pharmaceutique. Ainsi, la mise en place de logiciels pour une meilleure traçabilité et l’implémentation des technologies de collecte et d’analyse des données se font progressivement. La digitalisation de la production repose principalement sur la machine learning, l’internet des objet (IOT) et le big data. Pour pouvoir intégrer les nouvelles technologies au niveau des systèmes de soins et de santé, il faut nécessairement prendre en compte tous les intervenants.

Les principaux avantages de la digitalisation de l’industrie pharmaceutique

Dans le monde d’aujourd’hui, il est nécessaire de suivre l’évolution des innovations scientifiques et technologiques pour s’améliorer. L’amélioration de la qualité de production ainsi que les machines de packaging ou de conditionnement doivent nécessairement passer par la digitalisation des processus. Actuellement, les scientifiques utilisent des objets connectés pour collecter des données, le cloud pour le stockage et des robots pour l’analyse des informations et la prise de décision. La digitalisation facilite le contrôle de qualité. En effet, grâce à l’amélioration des outils de communication et de travail, le processus de contrôle de qualité et le suivi de l’évolution des Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) sont plus simples. Les changements de série ont également connu des transformations majeures avec l’avènement du Pharma 4.0. Dorénavant, les travaux de standardisation en amont ne sont plus nécessaires. Le changement de série n’engendre plus de perte de temps et de ressources. La digitalisation de l’industrie pharmaceutique permet de booster l’efficacité des opérateurs et le rendement de l’ensemble de la chaîne de production.

Quel futur pour la transformation digitale de l’industrie pharmaceutique

L’industrie pharmaceutique commence à s’apercevoir de la nécessité de l’outil digital. Les professionnels qui travaillent dans ce secteur en sont désormais convaincus. La digitalisation permet de révolutionner les processus internes ainsi que l’usage des données de santé. Les scientifiques ont commencé à utiliser le numérique depuis de très nombreuses années, surtout dans les activités de recherches et de développement (R&D). Actuellement, de nouvelles technologies sont utilisées pour rendre la recherche et les activités commerciales, administratives, supply chain plus efficaces. L’industrie pharmaceutique doit obligatoirement s’appuyer sur la digitalisation et les outils numériques haut de gamme pour continuer à évoluer, s’adapter et rester compétitive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.