Prêt immobilier : faut-il se lancer maintenant ?

0
240
crédits : serge jordan

L’achat immobilier intéresse tout le monde à un moment ou un autre de sa vie. Cela permet de disposer d’une résidence principale, d’une maison de vacances, d’un immeuble locatif, etc. C’est le meilleur moyen de constituer un patrimoine immobilier à laisser en héritage à la progéniture. L’achat d’un bien immobilier nécessite tout de même un investissement important. Dans la plupart des cas, recourir à une banque ou à un établissement de crédit s’avère indispensable. Envisagez-vous cette solution, vous aussi ? Attendez-vous le bon moment pour effectuer un prêt immobilier ? Lisez cet article qui vous permettra de savoir si vous devez vous lancer maintenant.

La hausse du pouvoir d’achat immobilier des Français ces dernières années

De façon générale, les biens immobiliers prennent de la valeur au fil du temps. Donc, il va de soi que les immeubles, maisons, appartements et autres sont plus coûteux aujourd’hui qu’il y a quelques années. En revanche, les revenus des Français augmentent au même titre que les prix immobiliers. En effet, le pouvoir d’achat immobilier a connu une hausse au cours des deux dernières décennies. Pour information, le pouvoir d’achat immobilier d’un ménage s’obtient en divisant sa capacité d’emprunt par le prix moyen au mètre carré des logements.

Selon l’Insee, au 1er janvier 2019, 58 % des ménages sont propriétaires de leurs résidences principales. Ce taux varie en fonction des régions. En Île-de-France, par exemple, 50 % des foyers vivent dans leurs propres biens immobiliers, alors qu’en Bretagne, la proportion des propriétaires est de 65 %. Après le début des années 2000 où ce taux était de 55 %, cela a augmenté à partir de 2008 jusqu’en 2019, d’après le site officiel des notaires de France (notaire.fr). Selon une étude réalisée par les notaires sur l’immobilier entre 1999 et 2019, le pouvoir d’achat a connu une augmentation spectaculaire pendant cette période, surtout dans certaines régions.

C’est le cas, par exemple, de la Provence-Alpes-Côte d’Azur, de la Bourgogne, de l’Occitanie et du Limousin. Dans ces régions, la capacité d’achat immobilier s’est multipliée globalement par 70 % environ, notamment entre 2008 et 2019. La hausse du pouvoir d’achat immobilier des ménages prouve que ces derniers ont désormais une plus grande capacité d’emprunt qu’auparavant. Cela montre aussi que les prix immobiliers sont relativement accessibles.

Simulation de prêt immobilier : la solution pour trouver la meilleure offre

La simulation de prêt est une opération qui a considérablement changé l’approche du crédit immobilier. Elle consiste à utiliser un simulateur ou comparateur afin d’évaluer les avantages et inconvénients de différentes offres de prêt. Vu tous les critères à prendre en compte pour choisir le bon contrat de prêt immobilier, il n’est pas simple de s’en sortir : toutefois, avec une simulation de prêt immobilier pour trouver une offre adaptée à vos besoins, vous n’avez qu’à fournir certaines informations. Ces informations concernent :

  • le type de bien,
  • le montant du bien,
  • l’apport personnel,
  • la durée du prêt,
  • l’adresse,
  • l’âge, etc.

À partir de ces renseignements, le simulateur calcule la durée de remboursement idéale et la mensualité à payer. Au besoin, vous pouvez modifier les informations autant de fois que vous le voudrez afin d’avoir des résultats pour plusieurs scénarios. La simulation en ligne vous permet d’avoir sur une seule page web les offres correspondant à vos critères.

Les comparateurs de prêt immobiliers sont des instruments techniques conçus pour vous aiguiller vers la meilleure offre. À cette fin, ils exposent les caractéristiques de chaque offre, à savoir le taux de crédit, le montant de l’assurance emprunteur, le montant des pénalités de remboursement anticipé…

L’idéal serait de passer par l’intermédiaire d’un courtier pour trouver votre prêt immobilier. Le professionnel devrait mettre à votre disposition un simulateur dès la prise de contact. Puis, pendant votre rencontre ou l’appel téléphonique, il vous propose une simulation plus approfondie. Vous êtes libre de lui poser des questions pour mieux comprendre le mécanisme du prêt immobilier.

Suite à l’entretien, le courtier de prêt immobilier vous représentera auprès des banques et défendra votre dossier. Grâce à sa capacité de négociation, il pourra obtenir pour vous des avantages financiers comme la réduction des frais de remboursement anticipé, du taux d’emprunt, etc. Somme toute, avec la simulation et l’accompagnement d’un courtier, vous pouvez trouver un prêt immobilier qui vous convient et à moindre coût.

Immobilier : des tendances de prix favorables aux acheteurs

C’est un fait que le marché immobilier en France n’est pas homogène. Il est segmenté selon les régions, et même les villes. Les réalités sont donc différentes d’une localité à une autre. Toutefois l’impression globale que laisse ce marché en termes de prix est favorable aux acquéreurs, depuis quelque temps. La crise sanitaire a eu des conséquences sur le secteur immobilier, dont la stabilité des prix pour certains biens, et ce, dans des régions autrefois peu accessibles.

D’après l’Insee, les prix des logements anciens en Île-de-France s’étaient quasiment stabilisés au deuxième trimestre 2021 (+ 0,1 %), comparativement au premier trimestre. L’institut indique qu’en une année, entre le deuxième trimestre 2020 et le deuxième trimestre 2021, les prix ont ralenti, passant de + 4,8 %, puis de + 6,3 % à + 3,1 %. Les prix des maisons et ceux des appartements sont concernés par ce ralentissement. Comme cela arrive rarement, les prix des logements anciens ont connu une baisse pendant deux trimestres consécutifs en début d’année 2021 à Paris.

Sur une année, entre 2020 et 2021, les prix des appartements sont restés stables, à – 0,2 %, selon l’Insee. Par ailleurs, au 6 septembre 2021, l’Observatoire du marché immobilier indique la baisse des prix des maisons neuves de 2 647 euros. Il note également la légère baisse de 0,01 % des taux d’intérêt des crédits immobiliers. Ce sont là des conditions favorables aux demandeurs de prêts pour l’achat de logements. La bonne nouvelle, c’est qu’avec un simulateur, vous pouvez comparer les offres les plus intéressantes du marché et dénicher la meilleure.

La diversité des types de prêts immobiliers

Le prêt immobilier est disponible sous différentes formes, ce qui élargit vos possibilités. Nous avons entre autres :

  • le prêt amortissable,
  • le prêt relais,
  • le prêt lissé,
  • le prêt in fine…

Le prêt immobilier amortissable est celui que demandent le plus les emprunteurs. Une fois ce crédit obtenu, vous aurez à éponger une part du capital emprunté ainsi qu’un montant d’intérêts chaque mois. Cela se fait sur la durée prévue dans le contrat. Au fur et à mesure que le remboursement se poursuit, le montant d’intérêts diminue en faveur du montant prêté.

En ce qui concerne le prêt relais, il est de courte durée, remboursé en 1 à 2 ans après la vente d’un bien immobilier. Les banques acceptent généralement de prêter 70 à 80 % du montant du logement à acheter, en attendant que le candidat vende son bien. Habituellement, le prêt relais est contracté en complément d’un prêt standard. Les taux d’emprunt de ces deux types de prêts s’équivalent souvent.

Quant au prêt lissé, cela permet de profiter de plusieurs crédits simultanément. Ce type de prêt vous offre la possibilité de regrouper tous vos crédits immobiliers afin d’avoir une seule durée de remboursement. De plus, vous aurez une mensualité unique, ce qui permet de mieux gérer votre budget et vos remboursements.

Pour sa part, le prêt in fine est destiné aux investisseurs qui ont une très grande capacité d’emprunt. C’est surtout pour profiter de divers avantages fiscaux que les acheteurs y recourent. Le prêt in fine permet notamment d’éviter l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière). Au cours de la période d’emprunt, vous payez des intérêts à l’établissement prêteur tout en nantissant un compte d’épargne.

La disponibilité de plusieurs prêts aidés pour votre achat immobilier

Dans le but de favoriser l’acquisition de résidences principales en France, les pouvoirs publics ont mis en place des mécanismes d’accompagnement des prêts immobiliers. Les prêts aidés ou subventionnés sont nombreux et accessibles sous certaines conditions. Par exemple, le prêt à taux zéro porte bien son nom puisque cela permet d’avoir un crédit immobilier qui n’implique pas un taux d’intérêt à payer à la banque. Le coût total du prêt se retrouve ainsi réduit par rapport aux prêts classiques.

Le PTZ est accessible aux primo-accédants, c’est-à-dire aux personnes qui n’ont pas été propriétaires de résidence principale pendant les deux années précédant la demande. Il est également soumis à certaines conditions de ressources financières. Cela sert à financer un terrain pour la construction de maison, un logement sur plan, une maison individuelle neuve, un local commercial transformé en logement

Contrairement au PTZ, le prêt conventionné est accessible sans condition de revenus. Cela permet à certains profils de demandeurs de bénéficier d’une APL (Aide Personnalisée au Logement). Le prêt conventionné sert à l’achat d’un logement neuf ou ancien. Au cas où le capital emprunté dans ce cadre ne couvrirait pas le montant total de l’achat immobilier, vous pouvez compléter le prêt conventionné avec un autre comme le PTZ et le prêt relais.

Outre les prêts aidés ci-dessus évoqués, il y aussi le prêt épargne logement, le prêt d’accession sociale (PAS), les prêts des collectivités territoriales, etc. Selon votre profil, vous serez éligible à un prêt ou à un autre et aurez peut-être la possibilité d’en accumuler plusieurs. Alors, n’hésitez pas à vous lancer dans le processus de demande de crédit immobilier maintenant. Faites-vous accompagner par un professionnel et vous obtiendrez un prêt adapté à vos besoins, à votre capacité financière et qui vous permet de réaliser des économies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.