28.8 C
Paris
jeudi 18 juillet 2024
AccueilEntreprise - Industrie10 conseils que chaque nouvelle startup technologique devrait connaître dès le premier...

10 conseils que chaque nouvelle startup technologique devrait connaître dès le premier jour

Date:

Articles en Relation

Pourquoi l’assurance responsabilité civile est-elle indispensable ?

L'assurance responsabilité civile est souvent perçue comme une simple...

L’aménagement de la salle informatique

La planification d'une salle informatique est cruciale pour le...

3 raisons d’offrir des goodies d’entreprise écologiques

De nos jours, la prise de conscience environnementale est...

Jeux physiques VS jeux en ligne : avantages et inconvénients

Les jeux en ligne ont fait leur apparition en...

Vous ne savez pas comment créer votre propre entreprise technologique ? Ne vous inquiétez pas, tous les fondateurs sont passés par là ! Le monde des startups peut sembler complètement déroutant lorsque vous vous y lancez pour la première fois.

Mais ne laissez pas l’inconnu vous effrayer. Avec quelques conseils de base et le bon état d’esprit, n’importe qui peut lancer une startup technologique réussie, même les débutants. Ce guide présente 10 conseils simples pour éliminer la peur et vous permettre de démarrer du bon pied.

Conseil n°1 : vous n’avez pas besoin de toutes les réponses à l’avance

Le sentiment de ne pas en savoir assez pour lancer votre grande idée est extrêmement courant chez les nouveaux fondateurs. Mais voici la vérité : personne ne sait tout ce qu’il y a à savoir sur le démarrage d’une entreprise technologique avant de réellement démarrer !

Hésiter jusqu’à ce que chaque base soit couverte est un moyen infaillible de ne jamais progresser. La réalité est que vous comprendrez la plupart des choses grâce à une action pratique plutôt que par des recherches et une planification sans fin. Arrêtez la suranalyse et commencez à agir !

Conseil n°2 : commencez déjà

Vous rêvez de votre idée de startup technologique depuis des mois ou des années déjà, n’est-ce pas ? Toutes ces réflexions et hypothèses minutieuses ont constitué un travail de préparation précieux. Mais à un moment donné, il suffit d’arracher le pansement et de commencer à exécuter pour de vrai.

Ne vous laissez pas paralyser par le sentiment de sous-qualification ou par le fait que votre plan comporte des failles. Lancez une version de base de votre produit ou service minimum viable dès que possible. Ensuite, itérez et améliorez rapidement en fonction des commentaires réels des utilisateurs. Rester assis engendre l’échec.

Conseil n°3 : donnez la priorité à la création de votre produit/service

Lorsque vous lancez une nouvelle entreprise technologique, il est facile de se laisser distraire par des activités relativement sans importance comme définir l’identité de votre marque, créer un site Web, acquérir du matériel ou un espace de bureau et d’autres détails logistiques. Résistez à ces terriers tentants !

Dès le premier jour, concentrez tout le temps et toutes les ressources disponibles sur la conception, le développement, le codage, le prototypage, etc., quel que soit le produit principal ou l’expérience de service technologique que vous envisagez de vendre. C’est littéralement la raison d’être de toute votre entreprise. Clouez ça en premier !

Conseil n°4 : adoptez les premières versions imparfaites

En parlant de donner la priorité à votre offre de base, ne vous enlisez pas en essayant de fournir une version 1.0 incroyablement parfaite et raffinée dès le départ. C’est un piège pour débutants qui vous retardera sans cesse dans l’expédition de tout ce que de vraies personnes peuvent utiliser.

Au lieu de cela, adoptez une approche agressive « MVP » (produit minimum viable) en développant uniquement les fonctionnalités de base les plus essentielles requises pour fournir une valeur de base aux premiers utilisateurs. Des extras brillants et agréables à avoir arrivent plus tard, après avoir reçu les commentaires du marché.

Conseil n°5 : Soyez obsédé par les premiers clients

Pour clarifier, par « retours du marché », nous n’entendons certainement pas demander à votre mère ou à vos colocataires de leur donner leur grain de sel. Les startups qui réussissent vivent et meurent en fonction de leur capacité à se concentrer sur le service à un client ou à un utilisateur final spécifique clairement défini.

Dès le départ, étudiez religieusement et recherchez les pensées, les comportements, les points faibles et les désirs du type exact de personne que vous essayez d’attirer en tant que client. Absorbez la culture de cette niche. Respirez leur air. Seules leurs opinions comptent pour le moment.

Conseil n°6 : Devenez un arnaqueur de financement dès le début

Je déteste vous le dire, mais les startups ont besoin d’afflux constants de liquidités pour transformer leurs idées en réalité. Même les entreprises technologiques modestes et autofinancées dépensent généralement rapidement leurs économies lors des phases de montée en puissance. Vous aurez besoin de plus de fonds de roulement que vous ne le pensez.

Faites donc de la collecte de fonds une priorité constante dès le premier jour. Réfléchissez à des investisseurs providentiels potentiels, demandez des subventions de démarrage ou des prêts commerciaux, négociez des plans de paiement avec des fournisseurs, échangez des services de manière créative, etc. Réévaluez également régulièrement les projections de flux de trésorerie.

Conseil n°7 : Restez mince et flexible

Les startups qui survivent ont tendance à fonctionner selon une approche Lean très efficace. Ils n’embauchent pas de grandes équipes et ne dépensent pas leurs excédents de trésorerie dans des bureaux ou des ressources sophistiquées jusqu’à ce que cela soit absolument nécessaire pour alimenter la croissance. En maintenant les opérations extrêmement simples et minimales, vous libérez des flux de trésorerie limités qui peuvent être réinvestis dans la création de meilleurs produits souhaités par les clients.

De même, les premières startups doivent rester hyper-flexibles et ouvertes à la modification fréquente de leurs plans initiaux en fonction des retours réels des utilisateurs et des demandes du marché qui évoluent inévitablement avec le temps. Les fondateurs qui réussissent ne s’attachent pas trop aux feuilles de route initiales.

Conseil n°8 : créez des systèmes de support simples

Même si vous n’avez pas besoin d’espaces de bureau coûteux ou d’employés internes dans l’immédiat, assurez-vous d’assembler des systèmes, des abonnements et des outils de base pour prendre en charge les opérations de démarrage de base telles que la communication, le partage de fichiers, la gestion de projet, la comptabilité d’entreprise, l’infrastructure informatique et bien plus encore.

La bonne nouvelle? Des tonnes d’applications et de services en ligne simples et abordables existent désormais pour fournir tout ce dont les startups ont besoin pour fonctionner de manière simple mais efficace. Investissez soigneusement dans une pile technologique simple conçue pour vos besoins précoces.

Conseil n°9 : Ne faites pas cavalier seul (mais choisissez judicieusement vos partenaires)

S’il est important de rester léger et flexible, cela ne signifie pas nécessairement que vous devriez essayer d’aborder tous les aspects du parcours de startup entièrement seul en tant que fondateur solo. Avoir au moins un co-fondateur solide avec qui partager les montagnes russes tend à améliorer vos chances de succès.

Cela dit, soyez extrêmement sélectif dans le choix des partenaires commerciaux que vous faites appel à vous. L’alchimie de l’équipe fondatrice et la complémentarité des compétences deviennent absolument essentielles dans le chaos et les pressions inévitables à venir. Vérifiez minutieusement la fiabilité et l’engagement.

Conseil n°10 : Restez curieux et prêt à vous adapter

Enfin et surtout, maintenez un état d’esprit humble et curieux car vous avez encore beaucoup à apprendre en cours de route. L’évolution rapide de la technologie et des conditions du marché garantit de nombreux rebondissements inattendus qu’aucune planification préalable ne peut pleinement anticiper. Adaptez de nouveaux outils et technologies comme AI Chain Trader.

Les fondateurs les plus performants sont ceux qui apprennent tout au long de leur vie et qui sont des étudiants éternels. Restez toujours ouvert aux nouvelles informations et prêt à adapter la stratégie ou l’orientation de votre startup lorsque des circonstances changeantes l’exigent. S’accrocher obstinément à des plans dépassés est une recette pour l’échec. Apportez de nouvelles innovations sous la forme d’applications comme AI Chain Trader pour une croissance plus régulière.

En Conclusion

N’oubliez pas qu’aucun de ces conseils ne garantit à lui seul le succès d’une startup – c’est tout un voyage rempli de nombreuses autres leçons et obstacles à franchir ! Mais suivre ces conseils de base donne à tout fondateur de startup technologique ambitieux une base beaucoup plus solide pour surmonter les obstacles des débutants dès le départ.

- Publicité -

Dernières Actualités

Les mécennes

Astuce :