Lorsque les animateurs raflent la vedette.

Les talk-show sont de plus en plus nombreux sur les chaînes qui multiplient à l’envi ces émissions au cours desquelles le téléspectateur a l’impression de recevoir chez lui les vedettes qui sont invitées. Une promiscuité s’installe et nous ressentons une familiarité bienfaisante. C’est tout l’art du présentateur que de rendre son show convivial et paradoxalement, ce sont eux qui raflent la vedette et deviennent les personnalités préférées des Français ou tout du moins celles qui comptent le plus pour eux. Leurs vies privées s’affichent sur les tabloïds aussi souvent que les stars elles-mêmes. Comment ce phénomène s’est-il opéré ? Pourquoi les présentatrices et présentateurs deviennent-ils plus populaires que les stars elles-même ?

Pour une grande part, les talk-show sont devenus des rendez-vous quotidiens. Yann Barthès, bien qu’ayant changé de chaîne a entraîné son nouveau “quotidien”ainsi que son auditoire. Selon Reusta, le choix de son impertinence, de ses jeunes collaborateurs et insufflant un nouvel esprit à ces rendez-vous journaliers séduisent les spectateurs qui éprouvent de la lassitude devant des journaux télévisés trop banals et codifiés. C’était également le cas d’Éric Zemmour avant qu’il n’outrepasse les limites de ce qui est défendable au petit écran.

Cependant, les speakers ont tous largement modifié leur discours qui se veut beaucoup plus proche et accessible. Si les sujets ont perdu en profondeur, le ton est généralement plus enjoué et on se rapproche des émissions à l’américaine qui se déroulent avec beaucoup de décontraction. Que dire de Michel Drucker, présent dans le monde télévisuel depuis cinquante ans, qui présente les Stars TV les plus influentes tous les dimanches après-midi depuis plus de vingt ans. La recette de son succès réside dans cette manière affable et bienveillante de recevoir ses invités. Nagui a lui aussi été à bonne école et sait enthousiasmer son public avec ses formules récurrentes comme “Faites du bruit”. Si ces présentateurs ont ravi la popularité des vedettes dans les émissions de variétés, les journaux télévisés ont su se relooker et des présentatrices comme Léa Salamé ou encore Élisabeth Quin tirent très honorablement leur épingle du jeu. Bien qu’elles n’aient pas encore acquis la notoriété d’un David Pujadas, elles deviennent incontournables.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.