première chaussure de bébé

Ça y est ! Bébé se tient enfin debout et commence à longer les murs de la maison. Nouvelle mission pour les parents : trouver la bonne paire de chaussures qui ira parfaitement à ses pieds. Mais attention ! Gare aux mauvaises idées reçues, qui risqueront de nuire aux petits pieds de bébé. Et qui seront la principale cause de troubles de la marche et de l’équilibre.

L’IMPORTANCE D’UNE BONNE PAIRE DE CHAUSSURES BÉBÉ.

Un enfant en bas âge devrait marcher pieds nus ! Pourquoi ? Parce qu’au contact du sol, les pieds de bébé ont une meilleure stabilité. L’enfant a ainsi plus de facilité à maintenir
son équilibre et une meilleure flexibilité des pieds. De plus, marcher pieds nus permet à l’enfant de muscler optimalement ses pieds, ainsi que sa voûte plantaire.

Contrairement aux idées reçues et médicalement parlant, mettre des chaussures
aux pieds d’un bébé pour lui simplifier la marche est loin d’être une bonne solution. Cela lui demandera beaucoup plus d’efforts pour se tenir correctement debout et avancer. Par ailleurs, si les chaussures choisies sont inadaptées à la taille et/ou à la forme de ses pieds, cela pourra engendrer de graves conséquences sur la croissance et le développement musculaire des pieds. D’où l’importance de lui choisir de bonnes chaussures de marche, pour que l’enfant puisse retrouver le même confort et la même sensation, que lorsqu’il est pieds
nus.

QUELS SONT LES CRITÈRES À PRENDRE EN COMPTE ?

Il est impératif de prendre en considération plusieurs points, avant tout achat d’une paire de
chaussures pour son enfant.

  • Choisissez toujours des chaussures de qualité et appropriées à la morphologie de l’enfant, qui assureront la sécurité des pieds en cas de choc. Mais aussi, offriront une meilleure aisance durant ses premiers pas.
  • Elles devront être souples, pour que bébé puisse bouger sans contrainte.
  • Préférez des chaussures en cuir, bien plus résistantes et confortables. Contrairement aux chaussures conçues en matière plastique, qui favorisent la transpiration des pieds et donc une instabilité des pieds.
  • Vérifiez systématiquement les semelles des chaussures, celles-ci doivent être antidérapantes, non rigides et d’une épaisseur moyenne (1 cm maximum). Avec un petit talon (5 mm à 7 mm), renforçant ainsi la sécurité des pieds de bébé sur un sol non protégé.
  • L’avant de la chaussure doit être ni trop souple, ni trop rigide et de forme arrondie, pour protéger les orteils de bébé, sans qu’ils ne subissent de pression.
  • Optez pour des chaussures bébé légèrement montantes, afin que celles-ci protègent les chevilles de bébé et calent les talons correctement au fond de la chaussure. Tout en laissant aux pieds suffisamment d’espace à l’avant.
  • Les chaussures des tout-petits doivent toujours avoir des lacets et disposer d’une tige montante souple. Permettant le bon maintien des pieds.
  • Pour finir, choisissez toujours des chaussures larges. Un critère primordial, pour que bébé puisse marcher sans aucune gêne et n’ait pas les pieds serrés dans les chaussures. Chose que bébé ne vous dira pas !

Un petit schéma instructif, pour comprendre la conception d’une chaussure.

COMMENT MESURER LES PIEDS DE BÉBÉ ?

Une règle importante à respecter chez les podologues, qui est de toujours chausser un enfant avec une marge de 1 à 1,5 cm par rapport à la mesure des pieds. En prenant le soin de vous assurer que les orteils de bébé ne soient pas pliés. Et le talon bien inséré
dans la chaussure.

À l’aide du pédimètre à télécharger sur ce site (outil permettant de mesurer avec précision la pointure des pieds), mettre l’enfant debout, positionnez l’arrière des pieds bien au fond du
pédimètre et les orteils bien posés à plat (en appuyant légèrement dessus). Ajustez l’équerre mobile au niveau du plus grand orteil, qui correspondra à la mesure exacte des pieds de bébé.

DOIT-ON CHANGER RÉGULIÈREMENT LES CHAUSSURES DE BÉBÉ ?

Chaque enfant grandit à son rythme, c’est pour cela que vous devez procéder au contrôle de la pointure des pieds de votre enfant tous les 2 à 3 mois, afin de savoir si la paire de chaussures actuelle correspond toujours à ses pieds. Approximativement, un bébé devra changer de chaussures tous les 4 mois.

LES ERREURS À NE PAS COMMETTRE

Nombreux sont les parents qui commettent des fautes, dans l’achat d’une nouvelle paire de
chaussure pour leur enfant, pensant évidemment bien faire.

  • Ne jamais se fier aux pointures des chaussures, toujours mesurer la taille des pieds et de la chaussure. Selon les marques et les modèles, les dimensions peuvent être différentes.
  • Ne jamais acheter ou emprunter des chaussures déjà utilisées.
  • Ne jamais prendre de chaussures correspondantes exactement à la pointure des pieds de l’enfant, ou trop grandes. L’un comme l’autre, seront à l’origine de chutes répétées. Mais aussi, provoqueront des frottements inconfortables et douloureux.

Évidemment, si l’enfant présente un quelconque problème des pieds, consultez votre pédiatre ou un podologue. Il sera le mieux placé pour vous conseiller, suivant l’anatomie du pied de bébé. N’oubliez pas de contrôler régulièrement les pieds de votre enfant. En vous assurant, que les pieds ne présentent aucune anomalie (bleus sous les orteils, signes de frottement à l’avant du pied, déviation de l’orteil, etc.). Pour plus d’information, n’hésitez pas à consulter le site de l’Union Française pour la Santé du Pied.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.