L’utilisation d’un coffre-fort n’est pas le seul adage des personnes fortunées. En effet, les objets d’art, les diamants, les liasses de billets ou encore les lingots d’or ne sont pas les seuls qui méritent d’être mis dans un coffre. Entre l’home jacking, les cambriolages, les braquages ou encore l’usurpation d’identité, force est de constater que l’insécurité devient omniprésente. Si les régions Île-de-France, vallée du Rhône, Sud ou encore Hauts-de-France restent les plus touchées, contrairement aux idées reçues, aujourd’hui tout le monde peut l’être même en habitant en Normandie ! Même s’il reste difficile d’évaluer l’évolution de la délinquance en France et d’avoir des données très précises, mieux vaut s’en prémunir dans tous les cas. Alors pour garder en lieu sûr ses effets personnels (documents importants, arme, bijoux, objets d’art, espèces notamment) tout en retrouvant une certaine quiétude, rien de tel qu’un coffre-fort chez soi. L’occasion également de les préserver d’un éventuel incendie ou de l’inondation. Dans tous les cas, quels qu’en soient la raison et les besoins, comment choisir son coffre-fort ? Éléments de réponse. 

Les critères pour bien choisir son coffre-fort

S’il est aisé de choisir parmi  les dernières it-pièces du moment, lorsqu’il s’agit de choisir son coffre-fort, la situation n’est pas aussi simple. Ce choix dépend alors de la taille nécessaire, des normes à respecter, du type de coffre-fort, mais aussi de la serrure. 

Choix du coffre-fort : la taille

La première des choses consiste donc à lister l’ensemble des choses, des documents et/ou des objets que l’on souhaite mettre à l’abri. Une fois réuni dans un même et unique lieu, cela donnera une idée du volume qu’ils occupent. Volume qui déterminera alors la taille de coffre utile et nécessaire pour les ranger en toute sécurité. Bien entendu, il convient également de prendre en compte les besoins à venir. Il est tout à fait possible d’opter pour différents coffres en fonction des objets à garder à l’abri : un coffre pour les bijoux à l’image de la collection Al Thani et, un autre, pour les documents importants par exemple. Pour finir, mieux vaut aussi déterminer pour chacun d’entre eux la valeur monétaire, pour investir dans un coffre-fort adéquat. Côté taille, la gamme de coffres est assez large : des formats plus petits à la dimension d’un livre ou encore les plus volumineux de la taille d’une commode notamment. 

Choix du coffre-fort : les normes 

Dépendamment des risques encourus, mieux vaut opter pour un coffre qui réponde à certaines normes. En effet, il existe de nombreuses normes. Si l’on attend de prime abord qu’un coffre-fort résiste à l’effraction, certains sont aussi résistants au crochetage, à la destruction, mais pas que. Il est aussi possible d’opter pour un coffre-fort avec la norme incendie qui permet de protéger les effets personnels aussi bien de la chaleur (entre 800 et 1000 degrés dépendamment des modèles) que des flammes. Certains modèles peuvent aussi résister à une chute plus ou moins importante, parfait si le coffre est posé sur un simple plancher en bois. Certaines normes incendie prennent en compte le temps de refroidissement du coffre après l’incendie. En parallèle, le coffre-fort peut être également étanche, être immergé sous quelques centimètres d’eau ou en profondeur pendant un laps de temps court ou pendant quelques heures. 

Choix du coffre-fort : le type 

Il existe différents types de coffres-forts. Il y a les coffres forts à encastrer, à emmurer ou encore à poser. Dépendamment des exigences en termes de maçonnerie et d’emplacement disponible, un type sera plus approprié qu’un autre. Dans tous les cas, plus le coffre-fort sera solidement installé, plus il sera difficile de l’extraire et de l’emporter. En marge, il existe aussi des armoires fortes. 

Choix du coffre-fort : la serrure

Il existe aujourd’hui différentes technologies pour fermer un coffre-fort. Entre la clé, la combinaison mécanique, la combinaison électronique, la biométrie, là encore cela dépend des besoins de chacun. Si la clé est simple d’utilisation, est peu onéreuse, elle peut se perdre ou se casser facilement. La combinaison mécanique ne nécessite pas de gestion de clé, mais le nombre de combinaisons possibles reste limité et il est possible d’oublier le code. La combinaison électronique offre un nombre important de combinaisons, mais en cas de panne, l’ouverture et la fermeture du coffre sont difficiles. La fermeture biométrique permet d’enregistrer beaucoup de personnes, idéal si l’on a tendance à perdre les clés ou les codes. Cependant, en cas de panne, là encore l’ouverture et la fermeture sont difficiles et le prix est surtout plus élevé. Certains offrent la possibilité de fonctionner sur piles en cas de panne de courant, mais aussi le fait d’être branchés avec une alimentation extérieure. 

Voici donc l’ensemble des critères à prendre en compte pour choisir un coffre-fort. S’il est alors plus facile de préserver ses effets personnels, il n’en reste pas moins que d’autres astuces permettent de protéger ses richesses comme le fait de renforcer les portes et les ouvertures, d’installer des caméras de surveillance et/ou une alarme, mais aussi de faire preuve de discrétion lors d’un départ parmi les nombreux systèmes de protection. Inutile donc de poster sur les réseaux les dates de ses vacances à l’autre bout de la planète !

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.