Comment prévenir la prolifération d’algues dans une piscine ?

0
1637
modèle de piscine creusée

Si le filtre utilisé est un filtre à diatomites, il est utile de surveiller la puissance de la pompe et celle-ci ne doit pas etre trop importante. En fonction de la température ambiante et de la pollution de l'environnement sera réglé le temps de filtration. La performance du systcme de filtration sera chouchouté : un filtre crasseux est grandement apprécié des algues.

Le bassin

Pour ce qui est de son emplacement, celui-ci sera éloigné des végétations. Les plantes sont en effet porteuses de spores d'algues dans le cas ou elles rentrent en contact avec l'eau. Les parois du bassin seront préférées lisses du fait que les algues auront beaucoup de mal à s'y installer contrairement aux parois rugueuses ou elles s'incrustent avec facilité. Le pH de l'eau doit etre constamment maintenu au dessous de 7,4 car les algues ont une préférence pour les eaux dont le pH est élevé.

Le traitement traditionnel de la piscine sera conjugué régulicrement avec un algicide préventif. Par ailleurs, il est important de porter une attention particulicre aux signes précurseurs d'une prolifération d'algues comme des parois qui glissent ou une eau qui se trouble et qui prend une couleur quelque peu anormale.

Les algicides

Ces produits anti-algues peuvent etre utilisés de manicre préventive ou en cas de prolifération des algues dans la piscine, en complément des habituels traitements de choc. De par leur composition chimique, les algicides chimiques nécessitent une précaution particulière quant à leur manipulation. Et il est important de savoir que tous les algicides chimiques ne peuvent pas tous etre utilisés pour traiter l'eau de piscine. Dans ce cas précis, l'algicide trop couramment utilisé est le sulfate de cuivre alors que celui-ci est rapidement toxique. Cependant, il ne faut surtout pas dépasser les limites de concentration sous peine d'occasionner des effets toxiques.

Contrairement aux algicides chimiques, les algicides naturels ne sont pas issus de substance chimique. Ils sont secrétés par certains organismes tels que l'angiosperme d'eau douce Myriophyllum spicatum. Ce dernier libère des polyphénols algicides et des cyanobactéricides comme l'acide élagique ou la catéchine. Les cyanobactéricides les plus performants empechent la photosynthcse et rend les enzymes extracellulaires inactifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.