De la VOD à la TVOD

La consommation de la vidéo suit depuis deux ans une tendance de fond, celle du visionnage à la demande (dite Video On Demand ou VOD). Celle nouvelle forme de consommation concerne aussi bien les nouveaux entrants comme les plateformes de VOD et de contenu UGC (User Generated Content) que les acteurs traditionnels de la télévision avec le succès du catch-up TV (TV de rattrapage).
Néanmoins, Internet présente une offre unique de sites thématiques agrégeant des communautés nombreuses et fidèles. Ces communautés se révèlent demandeuses de contenus vidéo de niches vis-à-vis desquels le câble et le satellite ne répondent plus depuis longtemps. De même, la presse écrite devant compenser ses pertes de revenus sur son cœur de métier, recherche une croissance digitale pour laquelle l’audiovisuel représente une véritable priorité.
Fantastik TV (http://www.fantastikTV.com) est née de la volonté de créer un véritable bouquet thématique basé sur les principes fondateurs suivants :
– Des chaînes sur des thématiques délaissées par le paysage audiovisuel actuel
– Des chaînes affiliées à des sites et des magazines légitimes sur leurs communautés
– Des chaînes avec un éditorial renouvelé et des vidéos gratuites ainsi qu’une grille de programmes premium accessible sous la forme d’un abonnement hebdomadaire en micro-paiement.

Une dynamique autour de thématiques

La réalité économique des chaînes du câble et du satellite, et plus récemment de l’IPTV (Internet Protocol Television), est celle d’une offre surabondante face à la capacité de financement des annonceurs. La multiplication des plateformes (Triple box, consoles de jeux, mobiles…) ont permis à des chaînes d’éclore, voir aux producteurs de s’affranchir des éditeurs, mais ont aussi rendu les rentabilités bien plus aléatoires…
Alors que la publicité en ligne résiste le mieux à la crise et que le micro-paiement s’impose comme le mode de paiement le plus usité en Europe, Fantastik TV propose ses chaines exclusivement sur Internet…

Témoignage de Nicolas Romer, co-fondateur de Fantastik TV.
« Internet est le média de diffusion par excellence. Le téléviseur jouera un rôle de diffusion complémentaire que nous exploiterons. Néanmoins, ce sont les consommateurs déjà présents sur Internet qui feront le public de ces futures chaines. Il serait absurde d’ignorer aujourd’hui une telle base d’abonnés potentiels.» 5 chaînes au lancement

Le bouquet lancé début octobre 2008 se prévaut de 4 chaînes partenaires telles que Masculin TV, http://www.masculintv.com, la chaine art de vivre au masculin avec le site leader Masculin.com, Bide et Musique TV, http://www.bide-et-musique.tv, la chaine décalée des années 70/80 avec la webradio Bide et Musique, la chaîne L’Ecran Fantastique TV, http://www.ecranfantastique.tv issue du magazine du même nom et la chaîne Serie Live TV, avec le site http://www.serieslive.com autour des séries Web…

Avec un trafic partenaire de plus de 1,5 M de visiteurs uniques, le bouquet Fantastik TV, s’adresse à une cible large pour valider son business model et captive pour assurer une cohérence entre le contenu et la cible.
Basée sur une ergonomie qui rappelle celle des bouquets de télévision à péage (chaînes, émissions, grille en clair…), Fantastik TV a pour ambition de rendre la VOD plus proche des attentes des différentes familles de consommateurs.
Le portefeuille de chaînes continuera à s’élargir rapidement pour couvrir à la fin 2008 un dizaine de thématiques et communautés.

Un socle technique durable

Fantastik TV a bénéficié pour voir le jour du savoir faire de son partenaire technique stratégique PrestaConcept (http://www.prestaconcept.net).
PrestaConcept a su comprendre et assimiler les mécaniques sous-jacentes au fonctionnement voulu de Fantastik TV. La conception et le développement ont ensuite été réalisés avec une grande autonomie, permettant à Fantastik TV de consacrer ses ressources au sourcing des vidéos et au développement des partenariats.
PrestaConcept se charge désormais de l’hébergement et de l’exploitation de la plate-forme technique mise en place ainsi que du cadencement des évolutions afin de permettre une amélioration de l’expérience utilisateur en garantissant un service continu.
Dans ce cadre, Fantastik TV peut s’appuyer sur la créativité et la capacité de conseil de PrestaConcept, évitant ainsi de nombreux écueils dans une dynamique d’anticipation plutôt que dans la réaction.
La collaboration entre les deux acteurs a permis de réunir les conditions de réussite pour fournir aux internautes la télévision Next Generation.

A propos de PrestaConcept

Résolument orientée vers les nouvelles pratiques et les talents de demain, PrestaConcept transforme les idées en projets. Commençant par croire aux rêves de chacun de ses clients, PrestaConcept invente des solutions qui leur permettent de les concrétiser. Dès sa création en 2004, PrestaConcept a souhaité se positionner comme un partenaire stratégique pour chacun de ses clients. PrestaConcept gagne leur confiance en faisant éclore leurs idées, avant de préparer leur croissance. Anticipant en permanence les évolutions nécessaires à chaque projet et intégrant rapidement les innovations, PrestaConcept accompagne les équipes pour exploiter au mieux les ressources technologiques.
Une vingtaine d’entreprises, couvrant à présent 3 secteurs d’activités, ont choisi de faire confiance à PrestaConcept pour le développement spécifique de leurs solutions Internet.
Mais bien plus que la renommée de ces entreprises, c’est la diversité de ses clients, qui est la véritable démonstration de l’adaptabilité des solutions de PrestaConcept à toutes les tailles de projets, d’entreprises ou d’activités.

PrestaConcept – 97 Cours Gambetta – 69003 Lyon
Contact Presse : Anne Pironnet
Email : apironnet@prestaconcept.net

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.prestaconcept.net