Les pyromètres bi-chromatiques ou à quotient ont été développés il y a quelques années pour s’affranchir des erreurs dues aux perturbations sur le trajet optique : poussières, vapeurs, encrassement des optiques ou changement de surface de l’objet. Ces perturbations influencent de la même façon les deux canaux de mesure mais le rapport d’intensité reste constant. Ainsi même avec une perte de 90% de l’intensité du signal, le pyromètre bichromatique mesure la bonne température.

La nouvelle génération de détecteur couplée à une électrique performante permet désormais da faire ces mesures à quotient dès 300°C au lieu des 450°C habituels. Le temps de réponse demeure de l’ordre de quelques millisecondes et cela sans maintenance ni consommable.

Complétant la gamme de pyromètres CellaTemp®, KELLER MSR propose désormais le CellaTemp® PZ 60. Il intègre des lentilles de focalisation interchangeables, la visée optique ou le pointeur laser, le panneau de contrôle avec l’afficheur LED. En plus de la sortie analogique et la liaison série, le PZ 60 existe en version Profibus.

Ce nouvel instrument convient particulièrement aux applications sur les brames et feuilles d’acier et sur les fours de manière générale.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.keyria.com