Vous ne parlez pas encore chinois ? Vos enfants si, et très bientôt.

Depuis 2007, la langue chinoise est la 5ème langue la plus enseignée dans le secondaire, talonnant l’italien, l’allemand et l’espagnol.

Et pourtant, il apparaît que 80% des apprenants du secondaire en langue chinoise étaient, il y a peu encore, scolarisés en région parisienne.
Ce phénomène exceptionnel laissait à l’écart la province, certainement pas par manque d’envie ou d’effectifs mais par défaut de structures adéquates et de personnel formé.

Aujourd’hui, grâce à la plateforme online de l’Institut Japonais, principale école d’enseignement des langues asiatiques en France (60.000 heures-stagiaires dispensées chaque année auprès des patrons du CAC 40, de particuliers via le DIF et de nombreux étudiants), chacun peut retrouver en direct live sa formatrice chinoise ou japonaise en un simple clic via son écran d’ordinateur, re-créant ainsi toute l’interactivité et la chaleur d’un vrai cours en face à face.

Cette première sur les langues asiatiques permet enfin à tout professionnel ou tout particulier, partout en France, d’avoir accès à des formatrices diplômées et à un enseignement réputé, utilisant les dernières techniques pédagogiques telles que le partage de fichiers et la diffusion de vidéos.

Et cette version d’enseignement synchrone n’est qu’un premier pas vers la province…
L’Institut Japonais travaille au lancement prochain d’une version asynchrone en e-Learning !

Version exhaustive de l’article disponible sur le site de l'Institut Japonais.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.institutjaponais.com