Une maison où l'on se sent bien, c'est aussi une maison qui sent bon. L'importance des odeurs n'est plus à prouver, tant sur le plan du bien être que sur la “personnalité” de votre intérieur.

Comme l'éclairage, les parfums d'intérieur font partie intégrante de la décoration. Il suffit en effet de diffuser une senteur dans l'atmosphère pour que toute une ambiance se crée.
Il existe aujourd'hui de nombreuses façons de parfumer sa maison : sprays, bougies parfumées, encens, diffuseurs … Les parfums proposés sont encore plus nombreux : de synthèse la plupart du temps, leurs composition et leur méthode de diffusion sont souvent plus nocives que désodorisantes ( selon plusieurs études réalisées par UFC-Que Choisir en 2004 et 2008).

Doit-on pour autant renoncer à parfumer sa maison?
La solution consiste à utiliser des produits et des méthodes naturelles pour parfumer sa maison sans risque pour sa santé : les huiles essentielles diffusées créent un espace de senteurs agréables et chassent les mauvaises odeurs. En éliminant 90% du niveau bactérien, elles assainissent l’air que l'ont respirent et constituent une excellente protection contre la pollution.
Enfin, parce que lorsque l’on respire des huiles essentielles, elles passent dans l’organisme par l’échange pulmonaire en toute sécurité et apportent les bienfaits liés à leurs vertus.

Quelles huiles choisir?

De nombreuses huiles essentielles sont utilisables en diffusion dans une pièce ou dans l’appartement dans le but d’assainir ou de désinfecter l’atmosphère ( Eucalyptus, Pin, Arbre à thé…), d’éloigner des insectes ( Citronnelle, Géranium), pour créer une ambiance relaxante ou stimulante ( Lavande, Menthe), ou tout simplement pour parfumer et désodoriser ( Citron, Mandarine, Ylang Ylang).
Egalement des mélanges d'huiles, appelés complexes ou synergies : ils associent différentes huiles aux propriétés complémentaires ( respiratoires, tonifiantes, relaxantes…)

Quelle méthode de diffusion?

– L'évaporation : la méthode la plus simple et la moins coûteuse utilise le caractère volatile des huiles essentielles mais ne permet de dégager qu'une petite partie des arômes dans un temps et un espace restreints. Quelques gouttes dans une coupelle ou dans un pot-pourri par exemple parfumeront discrètement une petite pièce ou l'entrée de votre maison. Nous trouvons également des flacons munis d'un bouchon ou d'une tige en bois qui captent l'huile par capillarité.

– La diffusion à froid : le principe consiste à pulvériser l'huile essentielle en micro-particules avec un diffuseur électrique composé d'une pompe à air et d'un globe en verre muni d'une petite ouverture par laquelle s'échappe le brouillard de particules. N'étant pas chauffées, les huiles essentielles gardent toutes leurs propriétés. En revanche ce type d'appareil est fragile, plus ou moins bruyant et relativement cher (de 40€ à 150€ pour les plus sophistiqués).

– La diffusion par la chaleur : l'huile essentielle chauffée se diffuse de façon plus intense que par simple évaporation, mais si elle est trop forte la chaleur dégrade les principes actifs et diminue ses propriétés thérapeutiques. Les diffuseurs les plus connus sont les brûle-parfums à bougie : une bougie chauffe une coupelle remplie d'eau dans laquelle on dépose quelques gouttes d'huile essentielle ; l'huile flottant sur l'eau, elle ne “cuit” pas mais s'évapore au fur et à mesure que l'eau chauffe.

La diffusion atmosphérique est la manière la plus simple d’utiliser les huiles essentielles pures. Leur parfum favorise une ambiance agréable et certaines sont bienfaisantes pour la santé.
Lampes et brûle-parfums, en plus d'être décoratifs, se mettent en lumière pour nous offrir une atmosphère chaleureuse et parfumée.

Ambiance-parfum.com – L'art et la manière de parfumer la maison.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.ambiance-parfum.com