Malgré les souhaits du gouvernement d'avoir « une France de propriétaires », accéder à la propriété reste aujourd'hui inaccessible pour la majorité des ménages. Se loger en location devient donc une obligation plus qu'un choix.

Le prix moyen à Paris venant juste de dépasser la barre des 7 000 euros le mètre carré, accéder à la propriété paraît réservé aux foyers des classes supérieures. Une étude de l’Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière vient confirmer cette tendance en révélant que la part de propriétaires augmente surtout parmi les ménages les plus aisés.

A quelques exceptions près, on constate le même phénomène sur l’intégralité du territoire. Les conditions d'accession à la propriété deviennent de plus en plus difficiles à remplir au niveau solvabilité et de nombreux candidats primo-accédants sont contraints de rester en location.

LocService a observé le marché de la location sur l’année 2010 et constaté qu'il s’était stabilisé en termes de loyers. Richard Horbette, fondateur de LocService constate également « cette année que la demande locative était surtout soutenue par des personnes obligées de trouver un nouveau logement, par exemple du fait d’une naissance, d’une séparation ou d’une mutation professionnelle. Dans cette période d’incertitude économique, la location reste plus souple qu’un achat immobilier qui devient la plupart du temps inaccessible, même pour les classes moyennes ».
Un nouveau phénomène se dessine également : les propriétaires (principalement en Province) reçoivent moins de candidats locataires, ce qui semble équilibrer l’offre et la demande et réduire les augmentations de loyers souvent pratiquées lors d'un changement de locataire.

Cette baisse du marché de la location avait été confirmée par la dernière étude Clameur qui révélait que le taux de mobilité des locataires était en baisse de plus de 10% par rapport aux dernières années. On peut imaginer que bon nombre de locataires en place hésitent à changer de logement en raison de la crise (baisse du pouvoir d’achat, frais de déménagement, peur du chômage, …).

Malgré ce marché en baisse, LocService continue sa progression en 2010 avec plus de 60 000 nouvelles locations enregistrées.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.locservice.fr