Créée en 2007, la société Maya Technologies est spécialisée dans la conception de composants microélectroniques embarqués. Forte d’une croissance soutenue depuis sa création, Maya Technologies franchit un nouveau cap stratégique de développement en acquérant la société aixoise (13), PSI-Electronics, créée en 1996, qui intervient également sur le marché de la R&D microélectronique pour le compte de grands acteurs au niveau international. Cette alliance donne naissance à une structure dont le CA 2011 devrait dépasser les 10 M€ pour 110 collaborateurs répartis sur 5 sites.

Les synergies entre les deux structures sont importantes. Les cinq sites en France (Grenoble, Aix-en-Provence, Sophia Antipolis, Valence et Toulouse) permettent de jouer la carte de la proximité géographique des clients. Les offres de chacune des structures sont également très complémentaires puisque l’ensemble va pouvoir proposer à ses clients la prise en charge de projets globaux dans les domaines du Digital, de l’Analogique du mixte et de la RF. L’offre Logiciel Embarqué de Maya venant compléter le tout. Cette acquisition s’inscrit dans une stratégie de développement bien huilée côté Maya. Les trois premières années de la startup ont permis d’acquérir des bases solides sur le pôle grenoblois que Philippe Mattia et Marc Donikian, les fondateurs, connaissent bien.

De son côté, PSI-Electronics a su tisser pendant 15 ans un réseau de clients de dimension internationale auquel elle propose des prestations d’expertise technique sur site client ou en mode externalisée à partir de ses Design Centers d’Aix en Provence et de Toulouse.

Philippe Mattia, Président de Maya Technologies commente : « Ce rachat s’inscrit totalement dans Maya 2013, notre plan stratégique à 3 ans mis sur pied avec l’ensemble de nos salariés. Il nous permet d’accroître notre notoriété au niveau national, d’avoir plus de poids aux yeux de nos clients et de compléter nos offres au niveau technique.».

Sur un marché concurrentiel où les ingénieurs sont très courtisés, les dirigeants de PSI ont trouvé le repreneur idéal. L’ambition de Maya Technologies est certes de devenir un acteur incontournable sur son marché mais tout en demeurant une société à taille humaine et… humaine. Les valeurs humaines d’honnêteté et de respect défendues par les fondateurs sont l’ADN de l’entreprise, qui s’est vue décerner plusieurs prix au titre de sa politique RH innovante.

Philippe Tauvel, dirigeant de PSI, se félicite également de ce rapprochement : « Le rattachement de PSI à MAYA doit permettre à l’ensemble de se développer rapidement en offrant à ses Clients une offre de services élargie et à ses employés plus d’opportunités de carrières ». Philippe Mattia insiste sur la dimension humaine de ce rapprochement : « Nous sommes très heureux d’accueillir les équipes de PSI que nous connaissons de longue date. A la création de Maya, PSI était une sorte de modèle pour nous, nous partageons les mêmes valeurs et la même vision du métier ».

En savoir plus sur Maya Technologies : Créée en 2007, Maya Technologies est spécialisée dans la conception de composants microélectroniques embarqués. Maya accompagne des grands comptes, des PME innovantes mais également des startups et laboratoires dans leurs projets de R&D, en assistance technique sur site comme en mode forfaitaire à partir de ses locaux. Dirigeants : Philippe MATTIA et Marc DONIKIAN – Siège social : 31, Rue Gustave Eiffel – 38000 GRENOBLE. Agences à Sophia Antipolis et Valence. Maya Technologies est une SAS au capital de 50 000 Euros – SIRET 49780297500019 – Grenoble B 497 802 975 – NAF 7112 B – CA 2010 : 3, 877 Millions d’Euros – Effectif : 70 personnes.

En savoir plus sur PSI-Electronics : Créée en 1996 à Meyreuil (13), PSI Electronics est une PME spécialisée dans le développement microélectronique. La société compte aujourd’hui 43 collaborateurs. Outre des missions de consultance sur site pour des grands comptes de la microélectronique, (STM, INFINEON, FREESCALE), PSI Electronics propose depuis 2005 des activités de conception clé en main d’ASICS aux grands comptes de la microélectronique, aux fabricants d’instruments, notamment dans les domaines suivants : aéronautique, spatial, militaire, et aux sociétés développant des produits innovants. Les services de la société couvrent l’ensemble du spectre des compétences nécessaires à la conception, l’intégration et la mise en œuvre d’un circuit intégré. CA 2009 : 4,2 Millions d’Euros.