A l’aube de 2012, PROSPA, la PME picarde qui conçoit des peintures et des revêtements destinés à l’industrie, se prépare à affronter la nouvelle année. Son objectif est de maintenir le chiffre d’affaires de son activité. Elle dispose d’un atout majeur dans son secteur : proposer des formulations sur mesure et des produits de qualité éco-responsables. Si cela lui permet de se positionner avec succès par rapport aux grands groupes concurrents avec l’existence d’une réalité : celle du coût important des matières premières. Mais avec le bilan positif trois ans après son rachat par PRM, PROSPA se restructure et va se doter d’une nouvelle stratégie commerciale offensive.

Comme l’explique Nicolas Blangy, directeur commercial de PROSPA : « Avec la crise, une tension décuplée existe sur le marché, c’est la course au prix. Or la valeur des matières premières est en hausse et se répercute immanquablement sur nos prix de vente. Nous avons dû absorber une hausse de 20% sur les coûts des matières premières qui proviennent majoritairement des produits pétroliers ! Nous avons donc dû effectuer une hausse de nos tarifs, essentiellement sur les produits solvantés. Les produits hydro étant moins touchés. Nous n’avons aucune visibilité sur 2012 mais sommes inquiets car la fin d’année a été difficile avec l’annonce des hausses sur le dioxyde de titane fait par nos fournisseurs. »

Au-delà de cette situation conjoncturelle, il importe de souligner le bilan positif de PROSPA. La PME picarde terminait l’année 2009 avec un CA de 8,9M€, 2010 aura été prospère avec un CA de 10,6M€. Le travail fournit par les équipes depuis l’acquisition de l’entreprise fin 2008 a porté ses fruits. L’accent a été mis sur la maitrise de la production : raccourcissement des délais de livraison, augmentation de la productivité, investissements (moyens dédiés à l’atelier automatique, broyeurs et cuve pour l’atelier hydro, …)

L’étape suivante est la mise en place d’un plan stratégique pour la période 2012-2015. Un effort tout particulier va être mené pour optimiser l’action commerciale. Nicolas Blangy commente à ce propos : « Lorsque nous avons décidé de racheter PROSPA, il y avait un risque mesuré car la PME disposait déjà d’une belle unité de production ; de plus, son site était déjà aux normes environnementales et c’était essentiel. » PROSPA s’est engagé avec la CCI Picardie Littorale dans un « Plan dinamic » qui est un mélange de formation et de coaching échelonnée sur 9 mois. Cette méthodologie créée pour faire progresser les sous-traitants des chantiers de l’Atlantique dans les périodes de faible activité, s’est vue déclinée par les cci de région dans 1000 entreprises en France et au Maroc. Ce plan permet à PROSPA de développer une nouvelle stratégie commerciale basée sur ses spécificités et de motiver l’ensemble de ses collaborateurs qui peuvent choisir des formations pour améliorer leurs performances et leurs savoirs.

« Nous avons trois enjeux en 2012 : redéfinir la stratégie commerciale, adapter notre structure commerciale et développer la notoriété de PROSPA. Les objectifs sont ambitieux puisque, d’ici 5 ans, nous souhaitons augmenter notre CA de plus 25 %. »

A propos de PROSPA
PROSPA est une PME française qui conçoit et fabrique des gammes de peintures et revêtements destinés à l’industrie. Sa spécificité est de proposer du sur-mesure en respectant le cahier des charges et les process de ses clients. PROSPA se situe dans le top 20 des fournisseurs de peinture industrielle en France.

Chiffres clés PROSPA CA : 10,6 M€ 53 personnes
Production réelle : 3 425 T / an
Capacité de production : 5 000 T / an
Equipes : 3 x 8
Flux de production : 500 matières premières, 1 200 formules

Principales références clients

Automobile Métal : Psa Peugeot Citroen, Magneto Wheels…
Machinisme Agricole : Claass, Gard Poteliere…
Fonderies : Pont-a-Mousson, Fonderie du Poitou, Sea, …
Fûts : Greif, Mauser ….
Autres : Styria, Algeo, Outinord, Acometis…

A propos du groupe PMR
PRM est un groupe indépendant amiénois créé en 1979 qui se positionne comme l'un des principaux acteurs français du secteur des peintures industrielles. En plus de PROSPA, PRM a dans son portefeuille les marques suivantes : PRM Bâtiment, Coté Peint, Doutreleau, Mur et Sol. Avec un effectif 220 personnes PRM a réalisé un chiffre d’affaires de 20 M€ en 2011.

Pour en savoir plus : www.prospa.fr

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.prospa.fr