Depuis plusieurs années il est possible de revendre en recyclant ses vieux téléphone, en effet le recyclage de téléphones mobiles se grandit petit à petit en Europe et à travers le monde, à l’image du site Mobilorama.com qui propose un service de revente et de recyclage de téléphones mobiles.

Avec la Grande Bretagne où les principaux acteurs se sont lancés dès 2005, d’autres marchés européens ont désormais suivi le filon de revente de vieux téléphone.

En premier lieu, c’est l’Espagne qui montre une forte activité autour du mobile d’occasion, mais aussi la Belgique où les téléphones portables recyclés sont de plus en plus important (malgré le faible marché).

Pendant ce temps, en France ou de l’autre coté du Rhin, en Allemagne, le marché grandit peu à peu, mais reste cependant en arrière par rapport au succès qu’à la grande bretagne.

Dans le même temps, les marchés d’Europe de l’Est sont encore frileux. Les usagers ne s’ouvrent que très peu à cette activité, et préfèrent encore les échanges entre particulier, entre consommateurs, pour revendre les vieux téléphones mobiles du fond de tiroir.

Le cas le plus surprenant est en Italie où le nombre de téléphones mobiles par habitant est le plus important, alors que le nombre de téléphone recyclé est très très faible.

Le recyclage de téléphones mobiles a donc encore de beaux jours devant lui, étant donné la masse de modèle qui sortent chaque mois, avec son lot d’innovation.