Organisé par l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN), le concours «Villes et Villages Étoilés», est ouvert à toutes les communes quelle que soit leur taille.
Il valorise avec un label de 1 à 5 étoiles, celles qui agissent pour la qualité de la nuit et l'environnement nocturne tant pour les humains que la biodiversité, pour réduire la pollution lumineuse et éviter les dépenses budgétaires et consommations d'énergie inutiles, sans négliger confort ou sécurité.
Cette sixième édition du concours de l'ANPCEN est à nouveau soutenue par la Ligue pour la Protection des Oiseaux, le Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie, les Parcs Nationaux de France et la Fédération Nationale des Parcs Naturels Régionaux de France.

«Les éditions précédentes ont vu 389 communes labellisées. Les élus nous disent s'appuyer sur le concours afin de connaître les questions utiles pour progresser et faire de très fortes économies. Une à cinq étoiles récompensent les progrès d'une démarche volontaire de progrès et d'une approche globale de l'éclairage extérieur, par les communes participantes.
Elles peuvent afficher alors cette distinction sur des panneaux à poser aux entrées de ville. Nous leur adressons également un diplôme personnalisé remis devant les habitants, avec un courrier entièrement individualisé indiquant des axes de progrès possibles.
Nous leur offrons cette année la possibilité du diagnostic environnemental d'une rue de leur choix. Enfin, en 2015, nous inciterons particulièrement les communes des territoires à énergie positive (TEPOS)1 récemment reconnues par le Gouvernement à prendre en compte les impacts pluriels de leur éclairage public» indique l'ANPCEN.
«Les enjeux que nous expliquons toute l'année intéressent les citoyens aussi nos approches sont souvent participatives. Cette année, nous mettons à disposition des citoyens une lettre destinée aux élus d'incitation à participer au concours que chacun peut adresser» poursuit l'ANPCEN.