VPN IP, VPN Ethernet, Lan to Lan : il n'est pas toujours facile de s'y retrouver dans le paysage des réseaux actuels. A chaque besoin exprimé par l'entreprise correspond pourtant une solution d'interconnexion spécifique.
Décryptage. (Celeste)

Aujourd'hui, les entreprises, collectivités publiques ont besoin d'interconnecter leurs différents sites, par exemple une administration centrale et une annexe, ou encore un siège de société et ses différentes filiales. Pour cela, elles sont de plus en plus nombreuses à vouloir utiliser des VPN, ou Virtual Private Network : des réseaux privés construits à travers des connexions d'opérateurs.

Les solutions technologiques sont multiples. Il s'agit de bien comprendre les besoins de l'entreprise et son fonctionnement afin de choisir l'offre la plus adaptée.

Définir une architecture

La première question à se poser est celle de la configuration des sites à connecter : s'agit-il d'établir un lien entre un point A et un point B, par exemple entre une société et son agence ? C'est le cas le plus simple, celui d'une connexion point à point.
Parle-t-on plutôt d'un site central avec plusieurs filiales ? Alors il s'agira d'une connexion point – multipoints, dans laquelle les serveurs seront concentrés sur le site central tandis que des solutions de décentralisation seront mises en place pour les annexes.
Par exemple une fibre optique avec un débit important pour le site central et des connexions adaptées à la taille des sites secondaires. La tendance est néanmoins d'aller vers du 100% fibre, tant les échanges de données augmentent en volume.
Troisième cas de figure : le multipoints – multipoints, lorsque tout le monde communique ensemble.

L'offre VPN Entreprise de CELESTE adresse typiquement ce genre de besoin, avec une sécurité et une vitesse de connexion accrues, y compris pour des méga projets dans lesquels plus de 150 sites doivent être connectés. CELESTE propose aussi une offre spécialement dédiée aux collectivités avec une fibre optique tirée entre la mairie et les écoles, crèches, annexes administratives.

Enfin, il existe des configurations hybrides, dans lesquelles pour l'informatique, l'entreprise recherche une connexion de type point – multipoints alors que pour la téléphonie, elle privilégie le multipoints – multipoints.
Là encore, le maître mot est l'adaptation aux besoins du client.

Ethernet ou IP ?

Entre ces deux protocoles de transmission des données, l'IP est privilégié par les entreprises pour sa facilité de gestion au quotidien, et les possibilités de sécurisation. C'est l'opérateur qui effectue le routage des flux (c'est à dire l'orientation des flux en fonction des adresses IP).
En revanche, L'Ethernet est réservé à des projets plus complexes, par exemple lorsque les entreprises ont besoin de connecter des salles serveurs entre elles.
CELESTE propose des solutions qui passent par le cœur de réseau CELESTE, mais aussi des solutions point à point (LAN to LAN) avec une fibre optique dédiée entre deux sites distants de 1 à… plusieurs centaines de kilomètres !

Les plus de CELESTE

Outre l'expertise technique, la force de CELESTE réside dans la personnalisation du service, via la QOS métier. Cette solution permet de prioriser les flux importants du client au sein du réseau. Par ailleurs, CELESTE propose un accès Internet directement en cœur de réseau à partir du VPN.
Cela évite les goulots d'étranglement sur le site central. De plus, le Firewall Cloud dédié est une protection qui est située directement dans le réseau opérateur. Cette offre permet d'adapter le filtrage aux besoins professionnels et assure aux clients qui le souhaitent une sécurisation supplémentaire.

Antoine Arnaud, ingénieur commercial, CELESTE.

CELESTE est FAI pour les entreprises, spécialisé dans la fibre optique et les solutions innovantes depuis 2001.
Notre ambition : devenir l'opérateur de référence des entreprises en France.

www.celeste.fr – 01 70 17 60 20

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.celeste.fr/