Tout le monde aime les roses et adore les voir. On aime voir un joli bouquet de roses pour des occasions spéciales ou tout simplement en acheter soi-même pour décorer avec son salon. Alors, pourquoi ne pas en faire pousser soi-même ?

Oui, mais créer une jolie roseraie ce n’est pas facile. Vous avez tort !

Demander l’avis d’un professionnel…

Si vous avez un petit bout de jardin, il suffit de demander au jardinier du coin, ou mieux, à un artiste jardinier pour vous aider à décorer cet espace avec ce qu’il faut. Il vous donnera également des conseils sur ce qui convient à votre jardin et comment l’entretenir.

S’y lancer soi-même…

Sachez que ce n’est pas si difficile que ça que de créer une roseraie soi-même. Il n’y a pas de diplôme pour devenir jardinier, ce sont tout simplement des artistes qui ont appris avec le temps et avec beaucoup de recherches ce qu’il faut faire.

Ceci dit, créer une roseraie par soi-même demande quelques recherches pour ne pas regretter le temps perdu dedans. Ça commence par…

Le choix des roses

Sachez qu’il ne suffit pas d’avoir un petit bout de terre pour y planter ce qu’on veut. En fait, chaque type de rose a besoin de conditions bien spécifiques comme la nature du sol ou l’intensité du soleil. Certaines roses ne supportent pas le soleil et d’autres en demandent beaucoup.

Sachez aussi que la plantation des roses doit se faire en automne. Toutefois, ce qu’on aime voir, ce n’est pas le type de rose mais sa couleur.

Le choix des couleurs

Il existe une grande panoplie de couleurs chez les roses. Vous pouvez en avoir les traditionnelles roses rouge ou opter pour des roses bleues originales. Faites attention toutefois à ce que les couleurs s’harmonisent entre-elles. Ne plantez pas n’importe comment.

Vous n’avez pas non plus à faire des blocs de couleurs. Vous pouvez laisser le hasard faire les choses et profiter d’un panaché de couleurs.

La roseraie n’est pas qu’un choix de roses

Créer une jolie roseraie demande d’autres critères que le choix du type ou de la couleur des roses.

Le choix de l’emplacement

L’emplacement ne peut pas être dans la maison c’est sûr, mais choisir l’endroit exact de son jardin pour sa plantation de roses doit être un choix réfléchi. Ne le faites pas au milieu de votre jardin pour laisser quand même de l’espace où vous pouvez circuler et profiter du jardin.

Le meilleur emplacement serait sans doute sans un coin. Toutefois, les roses ont besoin du soleil et il faut éviter de les planter très près des murs pour que les rayons puissent les atteindre au moins l’après-midi. Etudiez le mouvement de l’ombre dans votre jardin avant de vous lancer.

Optimiser l’espace

Si vous n’avez pas un grand jardin, vous pouvez optimiser l’espace en choisissant sagement le type de plantes. Faites attention à la taille des rosiers et optez pour différents types comme les grimpants qui prennent moins de place en bas et montent assez haut.

Même si vous voulez tout faire vous-même, demander conseil à un paysagiste ne veut pas dire forcément déléguer son travail et ça ne vous coûtera pas beaucoup d’argent non plus.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here