14 juin 2016 à Paris. Pas d'affrontement systématique entre manifestants et policiers

Casseurs, manifestants, pas d’amalgame, Monsieur Valls !

Monsieur Valls, je constate depuis plusieurs semaines que vous faites un amalgame intolérable entre casseurs et manifestants.
Ce qui, bien sûr, vous donne la part belle à garder votre position concernant cette loi Travail dont quasiment personne ne veut.
Nous étions très nombreux ce 14 juin, et pas seulement de la CGT. D’autres organisations étaient présentes. Pour ma part, j’y étais sans aucune carte d’aucun syndicat et je n’étais pas la seule dans ce cas.

On nous demande pourtant, dans d’autres domaines (terrorisme et religion musulmane, par exemple), de ne surtout pas faire d’amalgame.
Alors, il faut l’appliquer pour toutes choses.
Par exemple, je me refuse de faire l’amalgame entre la police en général et quelques débordements policiers.

J’ai pris de nombreuses photos à cette manifestation, dont plusieurs ou sont présents à la fois des policiers et des manifestants. L’une d’elle est un agrandissement ou l’on voit nettement un CRS discuter avec le sourire avec un manifestant.

Quelques dizaines de casseurs ne représentent pas des centaines de milliers de manifestants.

Vous vous devez, Monsieur Valls, en tant que premier ministre de la France, de ne pas profiter de la situation pour minimiser les demandes légitimes de millions de Français, je dis bien millions, tous les mécontents n’ayant pas tous eu la possibilité d’être à Paris hier…
Dans mon entourage immédiat, je peux citer une bonne vingtaine de personnes qui n’étaient pas physiquement à Paris hier mais qui, pourtant, refusent cette loi qui va contre tout respect des travailleurs. Une bonne vingtaine de personnes qui ne comprennent pas votre entêtement.

Ce qui veut dire que vous pouvez, sans exagérer, multiplier par dix le nombre de manifestants présents hier

La bonne question : qui sont les casseurs ?

Vous êtes, dans vos paroles, largement soutenu par les médias les plus populaires, qui ne publient que des témoignages qui vont dans votre sens.
Qui sont les casseurs? C’est la véritable question. Mais personne ne semble la poser. C’est bien pratique.

Les manifestants qui étaient à la manifestation hier, 14 juin 2016, au cœur du cortège, n’avaient aucune idée, aucune impression de violence.

Combien de casseurs pour combien de manifestants?

L’immense majorité des manifestants sont contre la loi Travail ET contre les casseurs

Je suis contre la Loi Travail mais je suis également contre les dégradations, les violences aveugles. Je tiens absolument à affirmer tout mon soutien aux victimes des casseurs et toute l’indignation que je ressens face à cette horreur: attaquer un hôpital.

Manifester contre la loi Travail est, pour l’immense majorité, totalement incompatible avec ces violences gratuites.
Si vous êtes d’accord avec ce qui précède, vous pouvez d’ailleurs signer cette pétition :
Hôpital Necker, Manuel Valls, casseurs et manifestants, pas d’amalgame.

Et oui, il faut une extrême sévérité envers les casseurs et ceux qui les dirigent.

Casseurs, la faute aux manifestants ou au gouvernement?

Interdire les manifestations légitimes est-elle vraiment la solution.

A mon avis, qui vaut ce qu’il vaut, interdire les manifestations légitimes risque, au contraire, d’engendrer encore plus de violences. Et certains manifestants pacifiques pourraient bien finir, si c’est leur seule façon possible de s’exprimer, par rejoindre les rangs des casseurs. Et ce n’est pas à souhaiter.

N’oublions tout de même pas que ces manifestations ont lieu parce que vous, Monsieur Valls et votre gouvernement refusez d’entendre la voix du peuple. Ce peuple qui imaginait qu’un gouvernement socialiste les considérerait mieux que le gouvernement de droite précédent.

Nous en arriverions presque à trouver que Monsieur Sarkozy était sympathique.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : https://www.facebook.com/michelle.tirone

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.