Bien au delà des élections de la Chambre des Métiers et de l’artisanat, 2016 s’avère une année importante pour la CAPEB Rhône, après 2015 qui a vu disparaître (chacune employant en moyenne 3 salariés) plus d’une entreprise artisanale par jour dans le département.
Travail détaché, dérèglementation des métiers / loi Noé, compte-pénibilité, élections Chambres des Métiers, réforme de la Caisse des Congés Payés, achats sur internet… Nombreux sont les sujets qui sont source de vive inquiétude pour l’organisation du bâtiment la plus puissante du département.

Et outre la volonté de lutter contre l’isolement de l’artisan et ses missions premières :
– d’accompagner et aider les entreprises artisanales à s’adapter aux changements,
– de veiller à l’égalité des chances entre entreprises artisanales et grands groupes, c’est bien, malgré l’annonce d’une fragile reprise avec des inscriptions sous le régime de la micro-entreprise en hausse, de la disparition de près de 1 200 salariés sur les 12 derniers mois qui sont au cœur des préoccupations.

87% des créateurs d’entreprises accompagnés par la CAPEB Rhône restent en vie après 3 ans…
C’est là le symbole de l’utilité des actions de sensibilisation menées à l’externe et des services proposés en interne par les équipes de l’organisation professionnelle départementale ; mais c’est aussi un souci d’efficacité que l’on retrouvera en 2016 avec, pour ses adhérents :
• la mise en place d’un Comité d’Entreprise,
• la mise en application progressive du label « Made in à côté de chez moi « ®,
• l’accès offert aux services d’une centrale d’achat.
Parallèlement, face à l’obligation de s’adapter aux nouveaux moyens de vente et de communication, aux évolutions des marchés, l’organisation développera cette année de nouvelles initiatives.

Le maintien des actions entamées en 2015 :

L’organisation professionnelle peut se targuer de plusieurs réussites :
• La lutte contre le travail détaché illégal : déjà de premiers résultats.
L’initiative lancée au niveau national en janvier 2015 à l’initiative de la CAPEB Rhône, en appui de l’URSSAF, la DIRECCTE et des Parquets de Lyon et de Villefranche-sur-Saône, porte ses fruits avec des chantiers arrêtés et l’annonce par les pouvoirs publics d’une carte d’identification professionnelle dès février 2016.
• La lutte contre les achats sur internet, un risque majeur et pourtant méjugé.
Les fournisseurs sont déjà convaincu et un dispositif commun aux assureurs et fabricants est en cours d’élaboration pour simultanément défendre l’emploi local et offrir un meilleur service aux consommateurs.
• Une participation active à la restructuration des caisses de congés payés , outil indispensable aux entreprises pour la gestion des congés des salariés du bâtiment.

Les grands chantiers 2016 :

Loi Noé, uberisation des métiers… les sujets sont brûlants pour un secteur du bâtiment déjà fortement impacté par la crise et menacé par la fraude au travail détaché.
Dans ses fonctions de défense du statut et des métiers des artisans la CAPEB Rhône focalisera ses efforts sur :

• L’ accompagnement des entreprises défaillantes :
La CAPEB Rhône :
– annonce le développement de ses équipes juridique et sociale,
– réfléchit avec les banques à des outils de financement de trésorerie simples et rapides.
– initiera des actions pour que l’artisanat de proximité soit favorisé sur les marchés publics.

• L’apprentissage et la formation ouvert à tous, adhérents et non-adhérents. Le nombre d’apprentis traditionnellement formés par les artisans ne cesse de diminuer et laisse présager à terme d’un sérieux déficit de main d’œuvre. Un dossier qui rend de plus en plus évidente une exigence de qualifications professionnelles et la montée en puissance de la formation.

• Le lancement d’alertes.
Cette année, la CAPEB Rhône attire l’attention des pouvoir publics et se montrera tout spécialement vigilante sur :
– la croissance exponentielle du nombre de burn out – syndrome d’épuisement professionnel – chez les artisans,
– la montée en puissance du marquage CE chinois (pour China export) qui copie le logo CE européen.

En 2016, certes, certains dispositifs devraient temporairement s’avérer favorables au bâtiment : TVA à taux réduit, ERP, PTZ, CITE, CEE…
Pour autant, les nouvelles adhésions à la CAPEB Rhône sont en hausse (+16%).
Une volonté de faire entendre sa voix en cette année d’élections professionnelles où les artisans souhaitent voir la Chambre des Métiers de l’Artisanat, initialement créée à leur seule intention :
• revenir à leur réel service,
• et dirigée par eux-mêmes plutôt que par de grandes organisations patronales.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.capeb-rhone.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.