Vous êtes créateur ou créatrice de vêtements ou de produits textiles, et vous souhaitez vendre vos créations à travers l’Europe ? Sachez que pour pouvoir vendre des produits textiles aux consommateurs finaux dans les pays européens, vous devez impérativement respecter les règles de l’Union Européenne (UE) en matière d’étiquetage.

Outre le fait que les étiquettes doivent être solidement fixées et rédigées dans la langue du pays où les produits sont vendus, voici 5 informations qui doivent obligatoirement figurer sur les étiquettes de création couture en Europe.

La composition du produit

Tous les vêtements et produits textiles doivent impérativement avoir une étiquette de composition fixée dans un endroit lisible et écrite dans la langue officielle du pays.
Comme son nom l’indique, l’étiquette de composition informe le consommateur des différentes fibres textiles qui composent le produit en pourcentage et par ordre décroissant. Les parties non textiles d’origine animale, comme la fourrure ou le cuir, doivent être clairement mentionnées.

Vous pouvez utiliser les mentions « 100% », «pur» ou «tout» uniquement si le produit est entièrement fabriqué avec un seul type de fibre. Par exemple, pour un t-shirt intégralement en coton, vous pouvez indiquer « 100% coton » ou simplement « coton » sur l’étiquette de composition.

Retenez que seule l’indication de la composition est obligatoire dans l’ensemble de l’Europe. La mention du lieu de fabrication du produit (« Made in ») n’est obligatoire que dans certains pays membres.

Les conditions d’entretien

En Europe, l‘étiquette d’entretien est seulement facultative, mais elle est vivement conseillée. En effet, non seulement elle explique aux consommateurs comment prendre soin de leurs vêtements, mais surtout elle vous évite d’engager votre responsabilité en tant que professionnel en cas d’incident lié à l’entretien du produit.

Sur cette étiquette, vous pouvez inscrire des indications sous forme de phrases comme « lavage à l’envers », « nettoyage à sec » ou « lavage à froid », ou vous pouvez utiliser les cinq symboles universels pour l’entretien du linge :

1. lavage fin en machine à 40° ;
2. blanchiment interdit ;
3. séchage en machine interdit ;
4. repassage à température modérée (150°C) ;
5. nettoyage professionnel (à sec).

(Source : COFREET)

Le saviez-vous ?

Depuis le 1er janvier 2007, les producteurs ou fabricants de vêtements, de linge de maison et de chaussures, ainsi que les importateurs et les distributeurs doivent mettre en place un système de recyclage et de traitement des déchets issus de ces produits ou contribuer financièrement à un organisme dans ce but (selon l’article L 541-10-3 du code de l’environnement).

L’indication de la taille

La taille fait partie des éléments indispensables à indiquer sur l’étiquette pour création couture. Selon le fabricant et le pays, elle sera écrite en chiffres (taille 1, 2, 3 ou 38, 40, 42, etc.) ou en lettres (S, M, L, XL, etc.).

Le fabricant

En Europe, aucune loi n’impose d’indiquer le nom du fabricant sur les étiquettes des vêtements. Cependant, il est fortement recommandé de coudre une étiquette portant le nom de votre marque afin d’améliorer votre visibilité.

Les labels

Aujourd’hui, de plus de plus en consommateurs veulent acheter de manière responsable.
Montrez vos préoccupations environnementales et renforcez votre image de marque en affichant l’écolabel européen sur vos créations vestimentaires.

Vous connaissez désormais toutes les informations qui doivent figurer sur vos produits textiles. Il ne vous reste plus qu’à créer vos étiquettes personnalisées sur https://etiquettestissees.fr/40-etiquettes-pour-la-couture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.