champ_de_lavande_drome

Ca y est l’été approche et le soleil commence à pointer son nez pour de bon. Vous êtes déjà en train de planifier les vacances de cet été direction : le sud !
En descendant, vous allez sûrement traverser le département de la Drôme sur l’A7. Un conseil : faites une halte, asseyez-vous à la table d’un bon restaurant. Prenez le temps de déguster les spécialités culinaires drômoises. Vous ne serez pas déçu de votre arrêt.

1) Les ravioles Saint Jean

Rien de mieux pour un repas rapide, simple et délicieux que les Ravioles de la Drôme. La raviole est un petit carré de pâte contenant sur fromage et du persil. Beaucoup diront que ce sont des raviolis mais ceux-là n’y connaissent pas grand-chose. Pas de viande et surtout un goût et une texture beaucoup plus raffinée. Ne soyez pas surpris mais ici c’est presque une religion. On en mange en entrée, en plat et parfois même en dessert. Jetez un coup d’œil à la carte de votre menu, vous en trouverez sûrement à votre goût : pochées, frit, en gratin, etc.
2) La Clairette de Die

La Clairette de Die AOC est un vin blanc pétillant naturel produit dans la région Dioise de la Drôme. Il est fabriqué à partir d’un cépage de muscat blanc à petits grains (75% minimum). La Clairette de Die est caractérisée par des notes de pêches, abricots et rose et des arômes de chèvre feuille. Il est bu généralement jeune et un vieillissement de 2 ans maximum. La Clairette de Die est servie fraiche à une température de 6 à8 degrés.
On sert également en apéritif un Kir Drômois préparé à base de crème de cassis et bien sûr de la Clairette de Die.

3) L’huile de noix Richard
Le moulin de de l’huilerie Richard à Montoison continue de pressé des olives et noix pour produire de l’huile. Utilisé par Anne –Sophie Pic en personne dans ses recettes, vous apprécierez le gout fruité et prononcé de ces huiles.L’huile de noix a un arôme très parfumé et légèrement torréfié. Cette huile accompagnera à merveille des salades à base de carottes, chou rouge, poireaux et endives.
Sachez qu’il est également possible de visiter le moulin et de découvrir la fabrique des huiles.

4) La Pogne de Romans

Similaire à la brioche, la pogne de Romans est toute ronde en forme de couronne et bien dodue. Préparé à base de farine, de sucre, de beurre et d’œufs elle est caractérisée par un goût bien prononcée de fleur d’oranger.
C’est le gâteau de prédilection pour le goûter en Drôme. Les enfants en raffolent et les grands aiment l’accompagner d’une boisson chaude en hiver comme un thé ou un chocolat chaud.

5) Le nougat de Montélimar

Le Nougat de Montélimar est une confiserie bien connue dans la Drôme. C’est grâce à un agriculteur ardéchois que ce petit bonbon voit le jour. En effet, le nougat se fabrique traditionnellement avec des noix mais l’implantation d’amandiers dans a région va transformer la recette initiale. Le nougat de Montélimar est aujourd’hui préparé avec des amandes, du miel et du banc d’œuf pour la pâte. Nous vous recommandons également la visite du musée à Montélimar proche de la sortie d’autoroute.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.huilerie-richard.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.