Il est possible de faire de très bonnes affaires en achetant un vélo d’occasion, qu’il s’agisse d’un vélo de route ou d’un VTT. Mais encore faut-il connaître les points à surveiller pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Le premier coup d’oeil permet d’avoir une idée du soin apporter au vélo. Un vendeur qui présente un vélo sale n’inspire pas confiance.

Vérification du cadre.

Le cadre, l’ossature du vélo, doit être examiné en premier. Il est important de traquer la moindre fissure et les impacts. S’il est recouvert de peinture fraiche ou d’auto-collants, cela peut cacher des problèmes importants. Un tube en carbone fissuré n’est plus bon à rien. Les soudures doivent être en parfait état. Regardez plus particulièrement au niveau de la colonne de direction, de la jonction du tube de selle et du boîtier de pédalier. Un cadre composite doit présenter des raccords parfaits. On peut être tolérant sur les impacts dus au transport, aux chocs de petits cailloux.

Pas de jeu dans les roulements ni dans la transmission.

On commence par vérifier l’état des pignons et de la chaîne. Testez le dérailleur pour être certain qu’il n’a pas trop de jeu et vérifier l’ensemble câbles, gaînes de vitesses. Les passages des vitesses ne doivent pas accrocher ni craquer.

Il faut bien choisir votre premier vélo dans un magasin spécialisé pour éviter tout problème. S’il s’agit de l’achat d’un VTT d’occasion tout suspendu, on fait bouger le bras oscillant latéralement pour traquer le jeu. Au niveau de l’amortisseur arrière, il ne faut pas de fuite d’huile ou d’air. Les molettes ou les pas de vis doivent être en bon état et ne pas avoir été abimés par l’utilisation de pinces non adaptées. Toujours pour l’amortissement, on pompe pour traquer les fuites ou les bruits. Il ne doit pas y avoir de dépôt sur la tige plongeante. Les tubes de la fourche doivent remonter naturellement et sans à coup. Plateaux et pignons ne doivent pas présenter de dents tordues, cassées ou très pointues.

Des freins efficaces et des roues “rondes”.

Les patins de frein doivent avoir une rainure suffisamment marquée. Le levier du frein ne doit pas être trop souple et les gaînes ne doivent pas être oxydées. S’il s’agit de freins à disque, on vérifie l’absence d’air dans le circuit. Les disques ne doivent pas être voilés et la garniture doit être d’au moins 2 mm. On vérifie que les roues ne soient pas voilées et que les pneus ne sont pas trop usés.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.