Les assurances professionnelles protègent les entreprises des risques liés à leur activité. Si certains secteurs ont l’obligation d’y souscrire, d’autres n’y voient pas toujours l’intérêt. De plus, les garanties sont inégales et il n’est pas toujours facile de s’y reconnaître. Pourquoi et comment vous en prémunir ?

Responsabilité civile professionnelle

La responsabilité civile professionnelle est la protection de base de toute entreprise. Elle couvre tout dommage matériel ou corporel causé par négligence ou imprudence par les salariés, les machines, les bâtiments ou les animaux (si vous êtes agriculteur). En cas de problème, votre responsabilité personnelle peut être engagée. Ne pas assurer son entreprise, c’est courir un risque monétaire important qui pourrait mettre en péril votre activité professionnelle et vous-même.

La législation canadienne l’a bien compris puisqu’elle oblige certains secteurs d’activité à  s’assurer. C’est le cas notamment des médecins pour eux-mêmes, mais aussi pour leurs salariés. Les garanties souscrites doivent ainsi couvrir toute réclamation à hauteur de 5000 000 $ pour pouvoir payer les éventuels dommages aux biens et intérêts auxquels ils seraient condamnés ! Mieux, elles doivent s’étendre pendant une durée de 5 ans s’ils cessent leur activité.

Si certains secteurs ne sont pas soumis à cette obligation, réparer les dommages causés à autrui  reste une obligation légale. En cas de défaut d’assurance, vous courez donc un risque financier très important ! Il est donc essentiel de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle qui couvre votre entreprise en cas de préjudice causé à autrui. Les garanties doivent prévoir les dommages matériels ou corporels causés par vous, vos salariés, vos sous-traitants, votre outillage, vos machines, vos animaux à vos clients, vos fournisseurs, vos salariés ou d’autres personnes.

Les biens matériels

De la même façon, vous serez avisé d’assurer vos bâtiments, votre équipement ou vos automobiles à usage commercial afin de ne pas causer de préjudices financiers à votre entreprise en cas d’accident : incendie, vol, malveillance…

Les Cyber risques

À l’heure d’internet, il faut aussi prévoir de protéger vos systèmes informatiques d’une cyber attaque. La gestion d’une entreprise, la comptabilité, les fichiers clients perdus représentent un coût financier important.

Des garanties spécifiques en fonction du secteur d’activité

Il est possible aussi de se protéger contre les risques particuliers de son métier. Par exemple, ceux liés à l’environnement et la pollution pour les industries, le climat pour l’immobilier, les machines pour la construction, le vol ou l’incendie pour les commerces, les accidents pour le transport…

Une bonne protection ne peut que vous apporter sérénité et sécurité.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here