Comment être le super mari que désirent toutes les femmes ?

0
80
super mari

« Euh… allô chéri ? Le gynécologue est formel. Tu vas être papa. » En voilà une nouvelle qui réjouit le cœur de certains et qui tourmente celui des moins aguerris. Quel que soit le cas, l’arrivée d’un enfant est un événement notable qui mérite une attention et une préparation particulières. Vous ne porterez pas la grossesse certes, mais vous pouvez vous comporter en bon mari (et en bon papa par la même) pour passer cette période sans difficulté.

Les signes qui montrent que vous serez bientôt papa

Pour ceux qui sont attentifs et observent bien leur partenaire, les premiers signes qu’ils verront sont les vertiges, la fatigue excessive, le besoin fréquent d’uriner, les seins qui gonflent, les nausées, les mamelons qui deviennent plus foncés… Lorsque votre partenaire cumule tous ces signes, vous pouvez lui poser la question : « Chérie, à quand remontent tes dernières règles ? ».

Seulement, elles sont toujours les premières à se rendre compte du moindre retard dans leurs menstrues. Surtout si elle n’était pas encore prête à devenir mère. À ces signes, peuvent également s’ajouter une hyperémèse gravidique, qui est un type de vomissement sévère en période de grossesse, des sautes d’humeur, des troubles de l’envie et une grande sensibilité aux odeurs et des crampes. Pour être exempte de tous doutes, votre partenaire peut d’ores et déjà faire elle-même un test de grossesse sanguin, urinaire salivaire ou encore connecté. Soit, vous l’accompagnez chez le gynécologue pour qu’il confirme ou infirme son état.

Être un bon papa

Le bon papa, c’est celui qui s’occupe déjà du bébé depuis qu’il est dans le ventre sa mère, en la mettant dans de bonnes conditions et en préparant sa venue comme il le faut. Ce n’est pas toujours facile puisque pendant cette période beaucoup de choses se passent dans le corps de votre partenaire. La soutenir tout au long de cette période est un point en votre faveur. Si vous n’êtes pas avisé, vous pourriez manquer de tact dans vos propos et vos gestes d’attention ou de séduction peuvent avoir un effet contraire à ce que vous espériez.

Les comportements à avoir et ceux à proscrire

Une des choses à faire et à faire absolument est de vous acclimater. Car avec une femme en état de grossesse à vos côtés, le climat change et il va falloir vous adapter aux bouleversements et contraintes que votre partenaire va vous imposer. Attendez-vous à ce que son cycle de sommeil et son alimentation soient perturbés. Accompagnez-la.

Pour lui montrer qu’elle n’est pas seule, vous pouvez l’accompagner aux séances d’échographies. Cela vous permet aussi de comprendre les transformations qui s’opèrent dans le corps de votre partenaire, et écouter les battements du cœur de votre “petit-vous”. Votre partenaire est enceinte, vous ne la laisserez quand même pas faire les démarches administratives toute seule. Au lieu de cela, occupez-vous de ces besognes pénibles et contraignantes. Si vous ne pouvez pas les faire à sa place, soyez avec elle dans tous ses déplacements.

Un corps qui porte une grossesse est rudement éprouvé, là vous devez endosser le rôle de masseur. Laissez-la prendre une bonne douche, se détendre (avec une musique douce et sereine en fond), et massez-la doucement et avec amour. Vous pourrez peut-être sentir le bébé bouger. Vous avez pensé à la chambre du bébé ? Si oui, c’est le moment de l’aménager, en passant un coup de peinture, mettant une bonne déco qui convient au sexe du bébé. Préparer le nid douillet qui accueillera votre bébé est de votre ressort.

Vous savez cuisiner ? C’est le moment de mettre vos talents au service de la satisfaction de votre conjointe. Allez, faites les courses et cuisinez-lui de bons petits plats. Aidez-la avec la vaisselle, le ménage. Vous ne le faisiez sûrement pas avant, quelques mois ne vous feront pas de mal. La dernière chose, c’est d’être prêt pour le grand jour, eh oui ! Soyez prêt à laisser tomber ce que vous faites sur le moment (dans la mesure du possible) pour venir auprès d’elle quand ce sera le moment. Ne paniquez pas, encouragez-la, c’est le moment décisif.

Les choses à ne pas faire, c’est l’appeler « maman » trop tôt, vouloir l’aider pour tout et pour rien. Laissez-lui un peu d’intimité quand même. Ne faites pas des remarques désobligeantes sur son apparence. Surveiller trop sévèrement son alimentation, la stresser, lui crier dessus, la battre, sont à éviter absolument. Vous êtes mature, vous savez ce qu’il ne convient pas de faire à une femme en état.

Bon à savoir

Vous l’auriez compris, n’est pas papa qui veut. Il faut être prêt à faire des sacrifices et supporter la période de grossesse. Quand celle-ci se déroule très bien, alors la grossesse se déroulera certainement sans problème. Bonne chance à tous les futurs papas et bonne fête à vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.