comment utiliser le CBD

Comment consommer et préparer une infusion au CBD ?

Il existe de nombreuses règles à suivre lors de la préparation d’une fleur de chanvre CBD et cela pour obtenir une boisson de qualité supérieure. Cependant, avant même de commencer, il est préférable de comprendre comment votre corps réagit, car les substances actives n’ont pas le même effet sur tout le monde. Le moyen le plus simple consiste à effectuer différents tests. Sachez que vous pouvez assaisonner votre infusion de fleurs CBD personnalisée avec des gousses de vanille, de la menthe, de la camomille ou de la cannelle selon vos propres préférences et besoins. Vous pouvez également choisir d’acheter une tisane qui a été préparée. Voici les étapes de préparations :

– Un gramme de fleurs CBD moulues ou hachées;

– Une cuillère à soupe d’huile de noix de coco ou de beurre non salé;

– Quatre tasses d’eau bouillante.

En ce qui concerne la préparation, vous devez d’abord faire bouillir l’eau. Ajoutez ensuite de l’huile de coco ou du beurre. Ensuite, les fleurs de CBD doivent être placées dans une passoire à thé, puis versées dans de l’eau chaude. Il suffit d’attendre quelques minutes pour faire bouillir. Après cela, tout ce que vous avez à faire est d’éliminer les sédiments et de profiter du plaisir de l’infusion. Le goût peut être amélioré en ajoutant un peu de miel ou de jus de citron pour rehausser le goût.

Comment cuisiner la fleur de CBD ?

Le CBD est liposoluble, il peut donc être facilement ajouté à de nombreuses recettes lorsqu’il est infusé avec des graisses telles que le beurre ou l’huile de noix de coco. Ce cannabinoïde peut être facilement incorporé dans de délicieux plats comme assaisonnement ou marinade. Il peut également être versé dans des gâteaux, des brownies et d’autres desserts frais, ou même dans des boissons telles que des cocktails ou du café haut de gamme. Peu importe comment vous choisissez d’utiliser le CBD, vous devez suivre certaines directives pour éviter les erreurs et le gaspillage possible de ce précieux cannabinoïde. Voici quelques conseils importants à garder à l’esprit lorsque vous cuisinez avec du CBD.

La décarboxylation est la clé Habituellement, les gens croient à tort que la marijuana crue est psychoactive. Oui, bien sûr, l’herbe est riche en cannabinoïdes, mais ils n’existent pas sous leur forme active. Le THC et le CBD sont présents dans le chanvre brut sous forme acide, comme le THCA et le CBDA. Afin de convertir ces deux molécules en THC et CBD, un processus de décarboxylation doit être effectué. Cela implique de chauffer le cannabis à une certaine température afin d’éliminer les groupes carboxyle de la molécule. Par conséquent, saupoudrer de chanvre cru sur les salades ou le mélanger avec des boissons ne fournira aux consommateurs que du CBDA et pourtant c’est le CBD qui nous intéresse, pas son forme non décarboxylé du même nom.

Si vous êtes un fumeur de cannabis, alors vous êtes constamment en train de décarboxyler votre herbe sans même vous en rendre compte. Fumer un joint fonctionne sur le même principe : on emploie des températures très élevées pour instantanément brûler et décarboxyler les cannabinoïdes dans le cannabis brut pour induire des effets. Les températures de certains plats chauds peuvent suffire à décarboxyler des fleurs bruts, mais il est préférable de décarboxyler complètement votre herbe au préalable afin de ne pas vous rater.

Pour ce faire, meulez simplement vos fleurs et placez-les sur une plaque de cuisson ou une feuille de papier cuisson. Faites-les chauffez pendant 1 h à 110–120 °C.

Comment fumer la fleur de CBD ?

Vous pouvez également fumer des fleurs de CBD comme le tabac. Mais attention, la nicotine contenue dans le tabac peut être addictive ou addictive et ce n’est pas le but du CBD. En présence de nicotine, l’effet de cette molécule peut également disparaître. Par conséquent, il est préférable de fumer des fleurs de CBD avec une autre plante comme la sauge.

Comment vaporiser la fleur de CBD ?

La vaporisation est également importante pour certains amateurs de fleurs de CBD. Ceci est correct car sous ce mode de consommation, la biodisponibilité (la proportion de substances qui atteignent la forme inchangée dans le sang) est beaucoup plus grande. De plus, il est plus rapide que l’infusion ou l’huile de CBD. Il est à noter que la vaporisation de fleurs de CBD peut éliminer l’inhalation de substances nocives dans la fumée. Cependant, vous devez maîtriser la technologie pour bénéficier des avantages des molécules de CBD. La température de vaporisation mérite une attention particulière. Idéalement, la température doit être comprise entre 160 et 220 ° C. Au-delà de ce seuil, il existe un risque de production de substances nocives. La température doit également être ajustée en fonction de l’humidité des fleurs. Plus c’est secs, plus il c’est facile à évaporer. Vous trouverez également en France des e liquides CBD prêt à vaper.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.