Les salariés étant des êtres humains, il peut arriver qu’ils tombent malades ou soient victimes d’un accident. Ils se retrouvent ainsi dans l’incapacité d’assurer leurs responsabilités au sein de l’entreprise. Ils doivent donc prendre des arrêts maladie, une situation qui peut perturber sérieusement la vie de l’entreprise.

Il devient important pour l’employeur de comprendre les causes et d’être en mesure d’anticiper cette gestion. Comment l’employeur pourra-t-il alors gérer efficacement les arrêts maladie de ses salariés ? Voici des conseils faciles à mettre en place pour y arriver.

Quelle est la démarche à suivre pour gérer un arrêt maladie dans une entreprise ?

Pour gérer un arrêt maladie, il existe une procédure simple à mettre en place. En effet, le salarié qui souhaite déclarer un arrêt maladie doit avant tout obtenir un avis médical réalisé par un médecin traitant. Cet avis médical doit être présenté dans les deux jours ouvrables qui suivent la date d’interruption de travail. Le contrat de travail est suspendu après la présentation de cet avis.

L’employeur peut alors remplir le dossier du salarié et éditer une attestation de salaire qui sera ensuite transmise à la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie). Cette formalité permettra au salarié en arrêt de travail de bénéficier d’indemnités journalières de la part de la Sécurité sociale. L’indemnisation journalière versée par la Sécurité sociale ne peut couvrir l’intégralité du salaire journalier brut de base habituel du salarié.

Pour cela, l’employeur lui verse également une indemnité complémentaire qui représente 90 % de la rémunération brute du salarié pour les 30 premiers jours. Les 30 jours suivants, cette indemnité passe à 60 %. Les salariés malades doivent avoir au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise avec un maximum de 360 jours d’indemnités échelonnés sur trois années.

Comment mieux organiser la gestion des arrêts maladie dans son entreprise ?

nn
Les arrêts de maladies peuvent avoir un impact négatif sur l’entreprise, allant de la perte de productivité à sa désorganisation. Il est important de les anticiper en prenant quelques précautions.

Avoir connaissance des chiffres dans votre entreprise

En tant que dirigeant, il est judicieux d’avoir des données issues de votre entreprise que de se focaliser sur les statistiques nationales. Pour cela, utilisez un tableau de bord. Cet outil collaboratif est une option efficace pour créer puis renseigner au fur et à mesure l’ensemble des salariés en arrêt maladie.

Ce tableau de bord vous permettra de mesurer la fréquence des arrêts maladie, leur durée, leur cause et le taux d’absentéisme. Vous pouvez voir cet article pour plus de conseils sur le remplacement d’un salarié longue durée.

Identifier les causes les plus fréquentes

Les résultats issus du tableau de bord vous permettent d’identifier les causes les plus fréquentes, mais aussi celles qui entrainent le coût direct le plus élevé pour la société. Une fois que vous identifiez les causes, vous pouvez les résoudre. Il s’agira d’une mise en place de nouveaux outils, l’instauration d’un nouveau rythme de travail ou une meilleure gestion du stress.

Soigner votre communication

Une dernière solution pour anticiper les arrêts maladie est de soigner la communication afin de favoriser le dialogue. Cela se passe par des entretiens individuels, des formations, du développement des compétences et mobilités en interne. Ce sont des points importants pour prévenir les arrêts maladie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.