Crédit : Pixabay

Lorsque survient la mort d’une personne, ses proches sont sujets à la pression de l’organisation des obsèques en dépit de la douleur qu’ils ressentent. En effet, la préparation des obsèques nécessite la mise en œuvre d’une procédure déclinée en plusieurs étapes. Souhaitez-vous en savoir davantage sur ces étapes à suivre ? Nous vous livrons dans la suite toutes les informations utiles à cet effet.

Déclarer le décès

C’est le tout premier pas à faire lorsque vous perdez un proche et que vous envisagez organiser ses obsèques. Cette procédure doit être enclenchée immédiatement dans les 24 heures qui suivent l’heure du décès. Pour ce faire, vous devez dans un premier temps recourir au service d’un médecin pour constater le décès et vous délivrer un certificat médical l’attestant. Cela est valable lorsque la mort survient hors d’un complexe hospitalier dans lesquels ce certificat est produit simultanément par le médecin traitant.

Par ailleurs, lorsque le décès résulte d’un accident, un suicide et toute autre cause qui s’y rapportent, vous devez contacter les forces de l’ordre avant tout Arrangement funéraire. Que ce soit de la gendarmerie ou du commissariat de police, des agents doivent rédiger un procès-verbal sur les circonstances du décès.

Dès lors, vous devez vous rendre à la mairie du lieu de décès munis des pièces nécessaires pour déclarer le décès. Il s’agit du certificat (et éventuellement le procès-verbal), le livret de famille ou la pièce d’identité du défunt.

Trouver une pompe funèbre

Bien qu’il existe un grand nombre de structures qui proposent les services de pompes funèbres, il n’est toujours pas aisé de trouver la mieux adaptée. Toutefois, on retrouve plusieurs outils en ligne qui proposent des annuaires de pompes funèbres en fonction du lieu de résidence. Vous pourriez vous en inspirer pour faire un premier tri et demander ensuite à chacune de ses structures un devis de prestation. Dès lors, vous pourrez choisir la meilleure pompe funèbre en fonction des services et du budget que cela implique.

Organiser la crémation ou l’inhumation

Cette étape nécessite d’obtenir au préalable une autorisation de la mairie à cet effet qui peut être prise en charge par la pompe funèbre. Arrêtez la date des obsèques en tenant compte de tous les facteurs en jeu. À cet effet, il est recommandé que cette date soit dans les sept jours qui suivent le décès. Ensuite, faites l’annonce de l’avis de décès soit dans la presse (locale, régionale ou nationale), soit dans un espace défunt créé pour la circonstance. Procéder à l’inhumation ou la crémation de votre défunt en fonction de la volonté de ce dernier ou des souhaits de la famille.

Faire les démarches post-obsèques

Bloquez les comptes du défunt à la banque et renseignez-vous sur les contrats en cours dûment signée de la personne morte. Informez ensuite tous les organismes qui doivent verser des prestations à la famille du défunt. Il s’agit entre autres de la structure d’emploi, l’assurance maladie, les caisses de retraite, le service d’aide sociale, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.