Casewise, soucieux d’enrichir son offre déjà très riche en terme de frameworks et de référentiels de meilleures pratiques, est heureux de vous inviter à découvrir son offre CMMI, une des plus complètes du marché.

Dans la poursuite de sa stratégie pour fournir à ses clients des frameworks décrivant les meilleures pratiques métiers (eTom, CobIt, ITIL version 2&3), Casewise annonce la sortie du framework métiers CMMI version 1.2.
CCMI en bref
Créé en 1986 par le SEI (Software Engineering Institute), le CMM (Capability Maturity Model) est un modèle d’amélioration des processus selon un cheminement logique. Il fournit des outils pour mesurer un état d’avancement et de maturité dans les processus de développement et il guide l’entreprise dans sa démarche d’amélioration de ces processus. Introduit en 2001, CMMI (i pour integrated) se présente comme le successeur de CMM. Il couvre un domaine plus large incluant l’acquisition de logiciels, l’ingénierie système et les processus de gestion du personnel.

Le modèle CMMI permet de mesurer la maturité d’une organisation sur une échelle de 1 à 5. Il repose sur une cartographie des processus. Le modèle utilise une cartographie standard autour de 22 processus suivant 4 domaines :

– Process Management, traitant des aspects organisationnels ;
– Project Management, structurant la gestion de projet ;
– Support, prenant en charge la gestion de configuration ;
– Engineering, vérifiant les exigences opérationnelles et les techniques de développement.

Aujourd’hui le modèle s’introduit progressivement dans le monde de la banque et de la finance avec des utilisations significatives.
Offre CCMI de Casewise
Casewise a développé ce framework des meilleures pratiques CMMI basée sur Corporate Modeler et le Portal, pour concevoir vos propres processus de développement de logiciels et systèmes dans le cadre d’une démarche de type CMM, CMMI ou Spice (ISO 15 504).

Cette approche simplifie la définition, la diffusion, l’évaluation et la maintenance des processus.

Il permet de suivre votre projet CMMI, de garder la trace des recommandations ainsi que leurs implémentations, et de faciliter l’adoption des nouveaux processus.

Source de l'article : http://www.casewise.com

AUCUN COMMENTAIRE