Paris, 17 mars 2008 – Selon un sondage réalisé auprès de 500 personnes par G DATA, l’éditeur allemand de logiciels de sécurité informatique, nombreux sont les internautes qui prennent à la légère la sécurité de leur ordinateur malgré les menaces toujours croissantes. Presque la moitié des internautes interrogés surfe avec une protection anti-virus dépassée, voire sans.
29 % des internautes ne possèdent pas d’antivirus 96% des personnes interrogées utilisent Microsoft comme système d'exploitation, le système le plus exposé aux virus et autres malwares. Les malwares augmentent de façon exponentielle (+300% entre 2006 et 2007). Malgré cela, peu sont les internautes qui prennent la sécurité au sérieux. Par exemple, ils sont 29 % à ne pas utiliser d’antivirus sur leur système. Et 18% des internautes n’avaient pas mis à jour les signatures depuis au moins deux semaines.

Les menaces sous-estimées
“Je ne sais pas, je ne crois pas avoir de protection antivirus. Je n'ai jamais eu de problème jusqu'ici.”
“J'avais téléchargé une version d'essai sur Internet – celle-ci est probablement obsolète.”
“J’ai activé la firewall de Microsoft, mais je n’ai pas de protection supplémentaire.”
Une grande majorité des personnes interrogées n’est pas consciente des risques encourus : 73% des interviewés ne disposant pas de protection contre les virus ont indiqué utiliser régulièrement des services de banque en ligne.

Une enquête mais aussi de la sensibilisation :
“Lorsque nous avons pris connaissance des premiers résultats, nous avons décidé d’aller plus loin dans l’étude en proposant aux personnes interrogées une analyse anti-virale de leur PC. Les résultats sont édifiants. Dans 8 cas sur 11, l'ordinateur était déjà contaminé. En effet, des déclarations comme “je n'ai jamais eu de problèmes” montre le manque de connaissances en la matière. Et pendant ce temps, les malwares progressent de manière cachée dans l’ordinateur. Ces internautes négligents deviennent alors à leur insu les complices de criminels en ligne. La protection contre les virus devrait être une évidence mais nous en sommes encore très loin. Nous avons également profité de cette étude terrain pour sensibiliser à l’importance d’une bonne protection et aux dangers d’Internet.”

Méthodologie de l’enquête 2008 de G DATA
Dr Dirk Hochstrate, membre du comité de direction G DATA précise que “jusqu’alors toutes les enquêtes menées sur Internet démontraient un fort taux d’équipement en solutions anti virus. Cela nous est apparu surprenant. Nous avons donc lancé une enquête face to face pour casser l’anonymat des déclarations.” L'enquête a été réalisée du 01 au 28 février 2008 dans 20 villes allemandes auprès d’une population âgée de 12 à 75 ans disposant d’un ordinateur et utilisant Internet.

En savoir plus : G DATA est aujourd’hui un des leaders de la sécurité informatique. Les produits G DATA sont distribués en Allemagne, en Autriche, en Suisse, aux États-Unis, au Japon, au Royaume-Uni, en France, aux Pays-Bas, en Italie, en Pologne, en Belgique, en Espagne, en Hongrie et au Canada. Depuis 5 ans, aucun autre éditeur de logiciels de sécurité européen n’a obtenu autant de distinctions nationales et internationales que G DATA.

Contact Presse : Agence Entre nous soit dit – Céline Pavillon
Tél. : 01 40 29 15 54 – Mail : cpavillon@entrenoussoitdit.fr

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.gdata.fr