Une enquête révèle que la personnalité des employés et le type de poste occupé dans une entreprise ont une influence directe sur les failles de sécurité de celle-ci.

La principale cause de pertes de données et d’infractions à la sécurité au sein d’une organisation professionnelle est impactée aux actions de son propre personnel. Une étude récente menée par des directeurs informatiques montre que celles-ci sont étroitement liées à certains profils de caractères identifiés. Il en ressort, par exemple, que l’assistante personnelle serait la personne la plus fiable au sein d’une entreprise.

Clavister a mandaté YouGov* d’identifier les personnes les plus suspectes et celles auxquelles les directeurs informatiques accordent le moins de confiance. L’enquête révèle, notamment, que seulement 1% des directeurs informatiques et des managers qui ont répondu, citent les assistants personnels comme le profil d’employé qui expose le plus l’entreprise à des problèmes de sécurité informatique.

Toujours selon les directeurs informatiques et les managers interrogés, les commerciaux sur site ou nomades ainsi que le personnel administratif représentent la population la plus susceptible de poser des risques de sécurité informatique dans le milieu du travail. Les directeurs informatiques montrent également du doigt les profils dits « paresseux » comme à l’origine de graves problèmes de sécurité au sein de l’entreprise.

« Les entreprises doivent impérativement se comporter en tant qu’entité morale responsable et se montrer particulièrement vigilantes en matière de protection de leurs activités, à la fois à l’égard de leurs employés, partenaires, clients et fournisseurs. La sécurité du réseau et la technologie jouent une part importante dans la garantie de sécurité interne mais sans oublier la responsabilité des employés », affirme Andreas Asander, VP Product Management de Clavister.
« L’analyse des personnalités potentiellement génératrices de cause de faille de sécurité au sein d’une entreprise devra devenir un critère préalable de sélection dans le cadre d’un recrutement. Il est important de mesurer le capital-risque que représente chaque candidat pour une entreprise ».

L’enquête fait ressortir, d’une part, une liste des profils de personnes sujettes « à risque » comme :
>les commerciaux,
>les administratifs,
>CEO/MD
>les personnes qui travaillent depuis leurs domiciles (télétravail)
>les employés temporaires (stagiaires, cdd…)
D’autre part, une liste des personnalités susceptibles d’engendrer des problèmes de sécurité réseau au sein de l’entreprise, tels que :
>les paresseux,
>les fainéants,
>les angoissés,
>les créateurs de rumeurs,
>et enfin, les ambitieux.
Pour en savoir plus sur la sécurité réseau, merci de visiter le site : www.clavister.com

* Toutes les données, sauf précision, sont fournies par YouGov Plc. L’enquête a été menée sur 212 Responsables Informatiques, Directeurs Télécoms et Managers Senior du secteur privé. L’enquête a été effectuée online entre le 22 et le 29 Septembre 2008.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.clavister.com