La solution RFID d’Avery Dennison améliore la traçabilité des poches de sang et renforce la sécurité du patient

Paris, le 14 décembre 2009, Avery Dennison, concepteur de solutions d’impression, d’identification et de traçabilité de produits collabore au projet RFID de MacoPharma, acteur du domaine de la santé qui possède une expertise dans les domaines de la transfusion et de la perfusion, dont les produits sont distribués dans plus de 150 pays. Il s’agit d’un projet global de traçabilité qui vise à remplacer le code-barres sur les poches de sang par une puce RFID. La mise en place de cette puce RFID devrait également réduire le nombre de manipulations et par conséquent augmenter la sécurité des patients et améliorer le temps de traitement des poches de sang.

Le code-barres en place actuellement garantit le cycle de vie de la poche de sang en contenant des informations telles que le numéro du donneur, le type de produit, le numéro de lot, etc. MacoPharma fabrique les poches de sang qui sont ensuite étiquetées automatiquement et conditionnées dans des cartons pour être acheminées vers les établissements français du sang ou directement dans les services des hôpitaux où sont effectués les prélèvements sanguins.

Le système actuellement en cours nécessite au minimum 3 scannes du code-barres pour accéder à l’information. La mise en place d’une puce RFID permettrait de lire toutes ces informations en une seule fois, ce qui représenterait un gain de productivité non négligeable. De plus, la probabilité d’accident liée à une erreur humaine (transfert du mauvais type de sang ou de produit) devient très limitée : grâce à l’utilisation de la RFID, la vérification de la compatibilité du sang du patient (muni d’un bracelet RFID) et de la poche de sang (l’étiquette RFID) peut s’effectuer juste avant de procéder à la transfusion. Cet ultime contrôle réalisé au lit du patient représente un formidable gain en termes de sécurité pour le patient.

Avery Dennison qui fournit déjà certaines étiquettes pour les poches de sang, s’est donc retrouvé impliqué dans le projet RFID dès le départ. De plus l’équipe de MacoPharma a opté pour une imprimante évolutive vers la RFID. Il s’agit de l’imprimante Avery Dennison de type 64-04 mise à jour avec le kit RFID HF. Un test a été préalablement réalisé avec des étiquettes HF existantes, afin de valider le plus rapidement possible la compatibilité de cette imprimante avec les attentes de MacoPharma. La machine a immédiatement répondu favorablement à la série de tests effectués, ce qui n’a pas été le cas avec d’autres matériels concurrents. Le kit comprend une antenne RFID et une carte électronique se connectant à la carte mère de l’imprimante, il permet donc d’encoder et de lire la puce pour contrôler que les données ont bien été encodées et que la puce est bien lisible. Si ce n’est pas le cas, l’imprimante écarte l’étiquette défectueuse de la numérotation du lot, et reprend avec la suivante. De plus, ce kit répond à la norme ISO 15693, permettant de lire la puce RFID à environ 1 mètre de distance. La puce ainsi générée contient des informations réparties par série de blocs qui peuvent être lues par tout type de matériel. Cette imprimante est aujourd’hui utilisée pour la phase d’impression et d’encodage des étiquettes RFID HF dans le cadre de ce projet.

La gageure à relever est surtout liée à la stérilisation des poches. En effet, au cours de cette opération, il y a souvent une détérioration de la soudure entre la puce RFID et l’antenne du fait de la haute température maintenue longtemps au cours de cette stérilisation. A titre indicatif, la température peut varier de 122° à 160° dans le cas de la stérilisation du matériel en milieu hospitalier. C’est au cours de cette étape que la soudure peut fondre. De nombreux sites pilotes sont actuellement en cours de tests au Royaume-Uni et en Autriche. De plus, la difficulté est accrue par le nombre d’acteurs intervenants au cours de la chaîne de transfusion, de la collecte à la transfusion elle-même en passant par la préparation du produit. En effet, il y a encore de nombreuses manipulations nécessitant l’intervention de l’homme; car si certaines comme la pose des étiquettes ou le stockage sont automatisées, il n’en est encore rien concernant la mise en carton ou encore l’envoi vers les EFS et les hôpitaux, les volumes impactés ne justifiant pas encore une automatisation des process. Le sang doit être traité et conditionné assez rapidement (entre 12 et 18 h) pour ne pas perdre ses qualités. Cependant, une fois conditionnés, les différents éléments peuvent être stockés plus ou moins longtemps en frigo ou congélateur (plusieurs mois pour le plasma, plusieurs semaines pour les globules rouges).

Mener à terme ce projet RFID assure une meilleure traçabilité des poches de sang, ce qui avait déjà été suggéré par l’équipe de consultants RFID d’Avery Dennison lors de la première démonstration réalisée afin de choisir la solution à mettre en place. Il y a donc une plus grande fiabilité des informations disponibles grâce à la puce RFID et une plus grande sécurité en termes d’utilisation des poches de sang. Ainsi, des vies sont sauvées en évitant une utilisation erronée des poches de sang qui pourrait avoir de graves conséquences.

Les efforts conjoints de MacoPharma et Avery Dennison permettent donc de proposer un produit techniquement innovant qui offre un véritable gain de productivité lors de la réception et du traitement des poches.

A l’occasion de la réalisation de ce projet, Olivier Deviane, ingénieur en charge du projet chez MacoPharma, déclare : « Nous sommes dans un contexte bien particulier qui est celui du monde de la santé avec un certain nombre de pré requis à respecter. Notre démarche implique également un changement des comportements. La compétence et l’expérience technique d’Avery Dennison légitimise notre action pour aller vers la reconnaissance de nouveaux process et de leur optimisation.»

A propos de MacoPharma

MacoPharma possède une expertise dans les domaines de la transfusion et de la perfusion. Elle est devenue le plus important fournisseur de jeux intégrés de filtres de déleucocytation en Europe et elle étend ses activités au domaine des thérapies cellulaires en développant des produits destinés à l'expansion cellulaire, ainsi qu'à la manipulation et à la congélation des cellules et des organes. Établie dans la rmétropole Lilloise (France), MacoPharma compte quatre usines de production en Europe, et ses produits sont vendus dans plus de 150 pays. L'un des objectifs de MacoPharma consiste à améliorer, par l'intermédiaire d'alliances, la sécurité, l'efficacité et la qualité de la transfusion, de la perfusion et des thérapies cellulaires.

A propos d’Avery Dennison

Avery Dennison est un leader reconnu du domaine industriel, développant des solutions d'identification et de décoration innovantes, pour les entreprises et les consommateurs du monde entier. La société propose des produits allant des matières autoadhésives, des médias d'imagerie graphique, des produits pour identifier les marques de la grande distribution et de l’industrie textile, des inlays et des étiquettes RFID, en passant par les produits de bureau, les rubans spéciaux, et une variété d’étiquettes spécifiques aux applications automobiles, industrielles et de biens de consommation durables. Basée à Pasadena en Californie, Avery Dennison est une entreprise Fortune 500 dont le chiffre d’affaires s’élève à 6,7 milliards de dollars en 2008, et qui est présente dans plus de 60 pays à travers le monde. Si vous souhaitez avoir plus d’informations, visitez notre site internet www.monarch.averydennison.com.

Relations Médias :

Contact Avery Dennison :

Avery Dennison Systèmes d’Etiquetage France SAS

Aude Thierry aude.thierry@eu.averydennison.com

Contact GBC Conseil

Edouard Fleuriau-Chateau / Xavier Delhôme

+33 141317516 / 09 edouardfc@gbc-conseil.fr / xavierd@gbc-conseil.fr

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://avery.fr