Résultats 2010

Une forte progression du produit net bancaire :

Le produit net bancaire (PNB) de la CERA est de 647,3 millions d’euros (normes IFRS), en hausse de 8,6 %.
L’accroissement de son PNB et une maîtrise rigoureuse des frais de gestion ont permis à la CERA d’améliorer de 5 points son coefficient d’exploitation, qui s’établit en dessous de 60 %.
Le coût du risque s’établit à 0,25 %, soit une progression de 2,6 points. Il reste donc parfaitement maîtrisé.
Après impôt sur les sociétés, le résultat net comptable de la CERA est de 145,5 millions d’euros.
Les capitaux propres de la CERA atteignent 2,1 milliards d’euros, confirmant ainsi son excellente solidité financière.

Une dynamique commerciale toujours soutenue :

La dynamique commerciale de la CERA et les efforts accomplis pour mieux répondre aux attentes de ses clients ont permis d’accroître significativement ses parts de marché en termes de crédit pour atteindre 10 % environ, tous types de crédits confondus.
Ainsi les encours de crédits tous marchés ont progressé de 19,7 % pour atteindre 14,7 milliard d’euros.
Par ailleurs, les encours de collecte sont en augmentation de 4,1 % pour un total de 30,5 milliards d’euros. Cela représente 13 % de parts de marché.

La CERA : un acteur majeur de l’économie régionale

Un soutien actif en matière de crédits

Quartier de la Confluence à Lyon
La Confluence est un des plus grands projets urbains d’Europe et par conséquent le projet phare en Rhône-Alpes. La CERA participe au financement de différentes réalisations de ce quartier.
– Rénovation de la Sucrière : la CERA intervient dans le financement de la réhabilitation de ce haut-lieu de la culture lyonnaise. La Sucrière abrite notamment des expositions dans le cadre de la Biennale d’Art Contemporain.
– Financement de logements sociaux : la CERA a participé au financement de la partie foncière du projet en finançant une SPLA (Société Publique Locale d’Aménagement) Lyon Confluence. Elle a par ailleurs préfinancé des opérations de construction de logements sociaux au profit de différents bailleurs.
– Hôtel de Région : la CERA est le principal partenaire financier de cette réalisation pour un montant de 80 millions d’euros (sur un total de 145 millions).

Compagnie Nationale du Rhône
L’Etat a confié à la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) la concession du plus puissant fleuve français pour l’aménager et l’exploiter. La CNR se fixe des objectifs ambitieux de croissance, en particulier dans les secteurs de l’hydraulique, de l’éolien et du photovoltaïque. Pour accompagner la CNR dans son développement, la CERA participe au financement de différents projets en matière d’énergies renouvelables.

Quartier de la Graille à Grenoble
Il s’agit actuellement d’une des plus importantes opérations de promotion immobilière de centre-ville au plan régional : la construction de 500 logements aux nouvelles normes énergétiques basse consommation. Elle est réalisée sur l’ancien site de Schneider Electric. Ce chantier financé à hauteur de 15 millions d’euros par la CERA s’achèvera au 1er semestre 2012.
Cette opération s’inscrit dans le cadre plus global du projet « Grenoble Presqu’île », qui intègre notamment la création d’un campus d’innovation de rang mondial.

Club Med à Valmorel
L’opération a pour objet la réalisation d’un complexe touristique haut de gamme sur le secteur du Bois de la Croix, d’un Village-Vacances et de 70 appartements-chalets. Ces 70 appartements seront livrés en 2012. La CERA est chef de file du pool bancaire qui finance la 1ère opération de promotion immobilière du Club Med en France.
Il s’agit par ailleurs de l’un des plus grands chantiers immobiliers actuellement en cours dans les Alpes.

Des engagements capitalistiques importants

La CERA intervient au capital de nombreuses sociétés comme la Compagnie des Alpes ou la Société d’Aménagement Touristique de l’Alpes d’Huez et des Grandes Rousses (SATA) pour un montant total supérieur à 45 millions d’euros.
Par ailleurs, elle finance des fonds d’investissement ou des sociétés de gestion comme Rhône-Alpes PME ou Rhône-Alpes Création pour des montants de l’ordre de 25 millions d’euros.

La CERA : un acteur socialement engagé

En consacrant en 2010 plus de 4 millions d’euros dans le domaine social, entrepreneurial, médical, culturel et sportif, la CERA se positionne comme le premier acteur régional en termes d’engagement sociétal.
Par ailleurs, la CERA s’est dotée en mai 2010 d’une Fondation d’Entreprise dont la vocation est de favoriser l’insertion et l’autonomie des personnes fragilisées, accompagner et développer l’emploi, soutenir des actions médicales en faveur d’une amélioration des conditions du vieillissement.
La CERA s’est engagée sur une dotation minimum de 5 millions d’euros sur 5 ans.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.caisse-epargne.fr