A l'occasion de la semaine Européenne de réduction des déchets du 19 au 27 novembre 2011, Rainett, marque de produits d'entretien écologiques du groupe Werner & Mertz, confirme son avance en terme de développement durable et s'engage pour la réduction des déchets, en intégrant 65% de matériaux recyclés dans ses emballages en PET sur un marché où le taux moyen d'intégration de matériaux recyclés est de 25%.

Le recyclage : un enjeu d'utilité publique

L'évolution des modes de consommation et par rebond de production conduit à une explosion de la quantité de déchets en France. Selon l'ADEME, la production d'ordures ménagères française par habitant aurait doublé depuis 40 ans. Chaque année, les ménages français génèrent 31 millions de tonnes d'emballages ménagers.
Il est urgent d'agir !

Même si aujourd'hui, 63% des emballages ménagers sont recyclés, seuls 21% des emballages en PET1 le sont. La filière de l'emballage en PET recyclé mérite encore de se développer davantage pour offrir de réels débouchés aux industries plastiques.

Rainett redonne une nouvelle vie aux emballages recyclés

Rainett intègre dorénavant 65% de matériaux recyclés dans ses bouteilles en PET2, une véritable révolution dans l'univers de l'emballage qui a demandé plus de 2 ans de travail aux équipes en Recherche & Développement. Avec ce taux optimisé pour garantir la qualité de l'emballage et la pérennité de la filière, cela représente environ 42 millions de bouteilles pour 2010 au sein du groupe Werner & Mertz.

Comme l'explique Luc Van Aerden, directeur général de Werner & Mertz France SAS :
« Rainett est aujourd'hui une des rares marques en Europe à intégrer autant de matériaux recyclés dans ses bouteilles. Avec ce nouveau procédé, la marque s'engage au-delà des normes européennes et dépasse même les critères de l'Ecolabel. En collaboration avec notre fournisseur d'emballage Alpla, nous cherchons continuellement à améliorer ce taux de 65%.»

Werner & Mertz : le développement durable, une réalité d'entreprise

La philosophie de l'entreprise est de réduire systématiquement l'impact de toutes les étapes du cycle de vie du produit, depuis la conception en passant par la production, jusqu'à l'usage du produit chez le consommateur. L'emballage est une des étapes primordiales, et le groupe œuvre à une amélioration systématique de cette étape.

Depuis 1986 : des emballages plus légers, des étiquettes sans COV3.
1995, intégration du fournisseur d'emballage directement au sein de son site de production. Soit 1 500 camions de moins sur les routes et 570 tonnes de CO2 économisées par an.
2008 : l'abandon des lessives en bouteilles plastiques au profit de sachets souples (soit 60% de plastique en moins).
2010 : mise en place de la filière de matériaux recyclés et passage des bouteilles en PET à 65%.

Pour plus d'information : http://www.rainett.fr 1 Chiffres Eco-Emballages 2008 2 Le PET (Polyéthylène téréphtalate) est une matière plastique souvent utilisée pour les emballages de bouteilles d'eau minérale, de soda ou des détergents.
3 Les COV (Composés Organiques Volatils) sont présents dans beaucoup de vernis et peuvent avoir des impacts à terme sur l'environnement.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.rainett.fr