SOFERIM, spécialiste de l’immobilier parisien depuis 25 ans, vient de démarrer les travaux d’un ensemble de trois bâtiments intelligents, économes en énergie, situé au 43 rue du Charolais (Paris 12ème). D’un montant de près de 120 millions d’euros, ce projet d’immobilier tertiaire durable constitue la première phase d’un futur pôle tertiaire construit sur les délaissés ferroviaires de la Gare de Lyon, dans un quartier appelé à changer de visage.
La livraison prévisionnelle interviendra à la fin du 1er trimestre 2015.

Le Trio Daumesnil est implanté sur un ancien site SNCF de 3 869 m2, acquis en juillet 2012 par SOFERIM auprès de la société Espaces Ferroviaires Aménagement (EFA). Conçu par le Cabinet d’architecte du Besset & Lyon, ce nouvel ensemble immobilier tertiaire offrira 13 000 m2 de bureaux domotisés répartis sur trois immeubles de cinq niveaux pouvant accueillir plus de 650 personnes, et 95 places de parking en sous-sol.
Situé entre le quartier de Bercy et le Viaduc des Arts, il bénéficiera d’un emplacement attractif pour les entreprises et d’une desserte optimale, à deux pas de la Gare de Lyon.

Certifié HQE et labellisé BBC Effinergie, cet ensemble de bâtiments éco-responsable, qui conjugue performances thermiques et luminosité naturelle, garantit le bien-être des occupants, tout en limitant leurs dépenses énergétiques. Les charges locatives seront en moyenne 30 % moins élevées que dans un immeuble tertiaire classique.
Mail planté d'arbres, venelle rendue à l’espace public et jardins intérieurs feront écho aux Jardins de Reuilly, à la coulée verte de l’avenue Daumesnil et au bois de Vincennes situés à proximité du projet.

Selon Gilles Robin, Directeur général, SOFERIM, « La rareté des terrains disponibles dans Paris intra-muros impose de reconsidérer certains secteurs, en pleine mutation. C’est le cas du 12ème arrondissement qui abrite une des dernières réserves foncières de la capitale, sur les voies ferrées de la Gare de Lyon.
Cet emplacement est d’autant plus porteur d’avenir que la zone alentours se caractérise par un patrimoine d’immeubles vieillissant, soumis à des charges de fonctionnement élevées. En parallèle, le marché de l’immobilier tertiaire a été externalisé par des investisseurs institutionnels qui imposent des loyers importants.
Avec le Trio Daumesnil, nous offrons la possibilité aux entreprises d’acquérir des locaux accueillants, innovants et performants sur le plan énergétique, et ce à moins de 10 000 euros le m2. Nous avons pris un risque et lancé la construction de cet ensemble immobilier avant même de l’avoir vendu, parce que chez SOFERIM, nous croyons en l’avenir de ce site qui offrira à nos clients de belles perspectives d’investissement.
»

Acteur dynamique du marché immobilier tertiaire parisien, SOFERIM met son expertise dans le domaine de la restructuration lourde d’immeubles haussmanniens au service de l’immobilier neuf tertiaire. Le Trio Daumesnil s’inscrit dans la lignée de plusieurs autres projets, notamment le 107 Boétie (2 800 m2, Paris 8ème), la Maison de la Francophonie (8 500 m2, Paris 7ème) et l’Etoile du Nord (18 000 m2, Paris 10ème).

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.soferim.com/