Comme quelques séries avec elle, Plus belle la vie s'est essayé à un nouveau genre d'interactivité chez Monroman.com, en faisant écrire à l'un de ses personnages un roman, et en le publiant dans la « vraie vie ».
Cela s'était en effet produit pour la série Castle, où le héros écrivain publiait son roman Vague de chaleur dans la série, roman qui est réellement sorti en librairie. Coût marketing ou réalité augmenté ? En tout cas, cela plaît aux fans !

C'est aussi le cas de Blanche Marci, l'une des héroïne du feuilleton marseillais Plus belle la vie, rendez-vous quotidien du petit écran.

Dans les premières saisons, l'institutrice du Mistral s'était essayé au roman érotique. On peut largement regretter que celui-ci n'est pas été publié en vrai. C'est sans doute le constat des producteurs, qui dès l'écriture de son second roman confession Lettre à Johanna, ont permis la traversée de l'écran en éditant l'ouvrage.
Ce roman destiné à sa fille, dans le but de se réconcilier avec elle, a eu pour effet de choisir le téléspectateur-lecteur comme confident. La production réitère cette forme interactive avec le troisième opus : Charly, puis plus récemment avec Patrick, le secret des origines.

Réalité augmentée ou plutôt fiction augmentée ! Les personnages et leurs œuvres qui passent de l'autre côté du miroir et qui traversent le petit écran pour arriver plus près du téléspectateur, directement dans son salon, cela donne du réalisme à la fiction et augmente l'intérêt du spectateur jusque-là passif !

Le summum de ce phénomène d'interactivité mêlant réalité et fiction, est sans nul doute le « crossing over » entre le monde du livre et celui des séries télévisées qui a permis notamment, à tout lecteur qui le souhaite, d'entrer dans le livre et de participer pleinement à une intrigue inédite, en intégrant le roman comme personnage principal.
Au cœur de sa série bien-aimée avec le http://www.monroman.com/roman/plus-belle-la-vie (livre Plus Belle La Vie) : La prophétie du Mistral, écrit par l'une des scénaristes et réactualisé régulièrement lorsque des changements significatifs interviennent dans le programme mistralien.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://www.monroman.com