Qu’est-ce que le pied plat et comment le reconnaître ?

Le pied plat, également nommé pied plat valgus hypotonique, est une anomalie physique souvent repérée chez les enfants. Elle n’est donc pas rare (souvent passagère avant l’âge de six ans selon cliniquepodiatriquedelaval.com, et n’est pas non plus dangereuse, mais elle occasionne des désagréments, comme des contractures douloureuses.
Le pied plat se caractérise par une absence de voûte sur la plante du pied, dû à un affaissement plantaire, si bien que le pied est totalement plat. Lorsque la personne se tient debout, ses pieds plats sont complètement en contact avec le sol.

Les symptômes du pied plat :

– Le premier des symptômes est la forme du pied, celui-ci étant plat, on le repère à l’œil nu. Dans la grande majorité des cas, on constate que le talon est dévié vers l’extérieur.
Cette déviation se traduit souvent par une usure exagérée du bord interne de la chaussure.

– L’autre symptôme est une douleur occasionnée à force de contractures. Les contractures étant elles-mêmes provoquées par une boiterie. A cause de la forme plate du pied, il y a une esquive sur l’appui, ce qui amène l’enfant à claudiquer.
Ces contractures peuvent être vraiment douloureuses, et se localisent généralement au niveau du pied ou de la face antéro-externe de la jambe.

Les différentes causes du pied plat :

– Divers facteurs peuvent être à l’origine du pied plat et il convient de diviser ces derniers en deux catégories. Il y a, en effet, les pieds plats d’origine congénitale, et ceux qui apparaissent avec le temps. Chez l’enfant, le pied plat peut survenir à cause de la position des pieds prises pendant le sommeil, ou une rupture des ligaments ou du tendon du pied.
Chez l’adulte, le pied plat peut être causée par une blessure subie au pied, ou tout simplement par le vieillissement.

– Parmi les autres causes, figurent la mollesse de la voûte qui entraîne un affaissement, les maladies comme l’arthrite et le diabète, les maladies touchant les nerfs comme la dystrophie musculaire, la grossesse, la surcharge pondérale de forte importance, et enfin, dans certains cas, le port de chaussures non adaptées à la marche et au pied.

A savoir que le pied plat est une anomalie normale chez l’enfant de moins de six ans. En effet, chez les tout petits, les tissus – dont le rôle est de maintenir les articulations – sont mous et le manque d’affermissement entraîne, de manière naturelle, un affaissement de la voûte.
Avec l’âge, ça se corrige tout seul.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://cliniquepodiatriquedelaval.com/fr/