Cancer sexuellement transmissible, le cancer du col de l’utérus est à l’origine du décès de près 250 000 à 300 000 de femmes dans le monde selon crea-med.ca. Cette maladie potentiellement mortelle est causée en général par une infection due au virus du papillome humain.
C’est au stade avancé qu’apparaissent généralement les symptômes de ce type de cancer. Parce que certaines affections médicales se manifestent à peu près de la même façon que le cancer du col de l’utérus, il faut être capable de faire la différence.
Cet article a été rédigé dans le but de vous aider à reconnaître les différents symptômes de cette forme de cancer.

Les symptômes du cancer du col de l’utérus à un stade moins avancé.

Dans les premiers instants, le cancer du col de l’utérus se manifestation par plusieurs symptômes. C’est le cas notamment :

– Des menstruations abondantes ou longues de façon inhabituelle ;

– Des pertes vaginales aqueuses, pâles, sanguinolentes, brunes ou roses entre les différentes menstruations;

– Des saignements après les rapports sexuels ;

– Des pertes vaginales particulièrement plus abondantes ;

– De la douleur à l’occasion des rapports sexuels ;

– Des pertes vaginales malodorantes ;

– Des saignements après une douche ou un examen pelvien ;

– Des pertes vaginales sanguinolentes ou des saignements vaginaux après la ménopause.

Dès l’apparition de ces différents symptômes, il faut immédiatement consulter un médecin pour une prise en charge rapide. Ce qui permettra de proposer un traitement précoce en vue de la guérison du sujet atteint par le cancer du col de l’utérus.

Les symptômes du cancer du col de l’utérus à un stade avancé.

Quand ce type de cancer se propage à d’autres parties du corps ou grossit, des symptômes spécifiques permettent de reconnaître le cancer du col de l’utérus. Les signes tardifs de cette maladie mortelle sont nombreux. Il faut citer entre autres :

– La présence du sang dans l’urine ;

– La perte du contrôle de la vessie;

– La difficulté à uriner ;

– La fuite de selles ou d’urine dans le vagin ;

– La difficulté à partir à la selle ;

– L’enflure des jambes ;

– La constipation ;

– La présence de sang dans les selles ;

– La douleur osseuse ;

– La perte de poids ;

– La fatigue (manque d’énergie ou lassitude extrême) ;

– L’essoufflement;

– La perte d’appétit ;

– L’anémie, c’est-à-dire une baisse du nombre de globules rouges sains.

Que ce soit pour ce qui est des symptômes dans les premiers instants ou les symptômes, cette liste n’est pas exhaustive. Ce sont là quelques signes qui doivent alerter et amener à consulter un médecin en vue d’une prise en charge du cancer du col de l’utérus.

Le site référencé ici est disponible à cette adresse : http://crea-med.ca/services/medecine-de-la-femme/cytologie/