David Mercier : Vers une meilleure reconnaissance du poste de DGS ?

0
78
poste de david mercier dgs

Tout le monde peut comprendre qu’un territoire, une collectivité ou une grande commune nécessite du personnel pour faire fonctionner les différents services.

Pourtant, pour orchestrer les actions notamment, se trouve une personne, juste en-dessous de l’élu : le Directeur Général des Services. Un métier peu connu et pourtant, qui fait beaucoup parler pour que ce poste gagne en visibilité.

Explications de David Mercier sur le Poste de DGS

David Mercier vous explique pourquoi le métier de DGS est-il au cœur des préoccupations ?

L’AMF prend cela très au sérieux et se bat depuis plusieurs années pour que le poste de DGS soit mieux défini. En effet, si l’on sait que le poste suppose des responsabilités, mais aussi beaucoup de polyvalence, ces qualités sont parfois exploitées, voire surexploitées par les élus, à tel point qu’il est difficile de cadrer avec une fiche de poste.

Le maire, par exemple, peut décider de lui octroyer telle ou telle tâche au sein des services ; alors même que cela ne figure pas forcément dans ses attributions premières. Même s’il n’a aucun pouvoir décisionnel, l’homme ou la femme DGS se veut de toutes les réunions pour émettre des avis, être force de propositions, et ce, pour le bien de la population.

Pourtant, même s’il a à cœur de mettre en place les projets suggérés par le Maire lors des campagnes d’élection, il doit également non seulement trouver parfois l’argent pour les concrétiser et aussi respecter les budgets alloués envers et contre tout.

Ces contraintes, David Mercier en a fait son lot quotidien depuis de nombreuses années. Après divers postes à responsabilité, il a été nommé DGS dans plusieurs régions de France. Loin d’être découragé, ce qui le motive, c’est l’aide à la population, le dynamisme d’un territoire, les possibilités, le potentiel.

Pour que cela voie le jour, pourtant, il faut connaitre ledit territoire sur le bout des doigts, connaitre les besoins et les aspirations de la population et tout faire pour que l’élu ; le supérieur direct ; jouisse d’une bonne réputation, ce faisant.

Il faut croire que la mission a été réussie, puisque David Mercier a été nommé en 2018 chevalier de l’Ordre National du Mérite. Cette distinction se veut d’autant plus exceptionnelle, justement, que beaucoup de personnes ignorent ce que peut faire un DGS.

Pourtant, un dossier a été envoyé à un Ministre pour faire valoir plus de 10 ans, au service de la population. Cette récompense qui met à l’honneur un civil est d’autant plus appréciable quand la personne en question est un Directeur Général des Services et donc généralement, un homme de l’ombre.

Conseils de David Mercier : Je veux être DGS alors comment faire ?

On peut prétendre au poste de DGS sur concours, mais il faut à minima un Bac + 3. Certains préconisent même un Bac+5, pour maximiser les chances de réussite. On peut aussi faire l’objet d’une nomination quand on possède, comme David Mercier une expérience conséquente en tant que manager et autres postes à responsabilités dans un territoire de grande importance.

Car de l’expérience, il en faut sans doute pour pouvoir diriger des équipes. L’AMF souhaite d’ailleurs que cette partie du poste soit plus volontiers mise en avant, car il ne va pas de soi de soutenir des personnes, de savoir les diriger, quelle que soit la situation, en alliant fermeté et bienveillance. C’est dans ce cadre que la redéfinition de ce métier comporte la notion du maintien du dialogue social.

Ces termes peuvent se comprendre de plusieurs manières : continuer à instaurer un dialogue, un échange entre la population et les élus, pour une meilleure compréhension des problèmes, afin d’y trouver rapidement une solution.

Mais aussi cohésion d’équipe, par le dialogue et le lien social, en ce qui concerne les différents services d’une collectivité.

Même au niveau d’une commune, les agents sont confrontés tous les jours à des dossiers difficiles. Les personnes qui viennent les voir pour obtenir des conseils ou de l’aide viennent de perdre un emploi, de se séparer, ont perdu leur maison. Pour elles, le maire ou l’élu est la personne qui va trouver la solution. Or, ce n’est pas toujours aussi simple.

Le maire mais aussi le Département ou la Région ne sont que les représentants du pouvoir en place et appliquent les lois, sans pouvoir faire du cas par cas. Ce n’est pas toujours facile à comprendre et certaines personnes peuvent perdre leur calme. Pour les agents territoriaux qui les accueillent, cela peut être mal vécu.

Le DGS doit alors trouver des moyens d’alléger les tensions : une mission compliquée quand on a plusieurs dizaines de personnes sous ses ordres.

Même quand on ambitionne de postuler à un tel travail, il faut donc en comprendre les implications : se faire l’écho de la volonté des élus, composer avec les egos des uns et des autres, mettre en place des projets, faire face à la frustration quand des coupes budgétaires sont décidées. Il est important en outre d’opérer sans cesse une veille législative, notamment, pour que les agents aient les bonnes informations à délivrer aux usagers.

Le DGS est sur tous les fronts. Pourtant, il ne doit pas se départir de sa bonne humeur, car il travaille en relation avec l’humain à longueur de journée ; au bureau, dans les objectifs à atteindre : les hommes et les femmes autour de lui sont sa priorité.

Alors, entre des qualités rédactionnelles, réactionnelles aussi, pourrait-on dire, être autonome dans le travail, allier savoir-faire et savoir-être, le poste de DGS ne peut pas être donné à n’importe qui. David Mercier qui a su s’attirer la sympathie partout où il a travaillé, peut, chaque jour, contempler la récompense qu’il a reçue et se souvenir, les jours difficiles, pourquoi il se lève chaque matin. Un territoire a besoin de lui pour se développer. Il va y veiller, grâce à l’ensemble de ses actions et de ses décisions.

Autres information

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.