Il existe sur le marché plusieurs types de portes de garage et chacun d’entre eux possède ses avantages et ses inconvénients.
Nous allons tous les passer en revue dans cet article afin de vous informer au mieux et de vous aider dans votre choix.

Il existe tout d’abord les portes basculantes. Ces dernières sont composées d’un panneau unique qui bascule vers le haut pour se loger en hauteur au niveau du plafond. Ce type de porte est très économique, puisqu’il fait parti des portes les moins chères mais il pose problème au niveau de l’isolation.

On trouve également des portes sectionnelles. Elles fonctionnent comme des volets roulants et sont composées de plusieurs panneaux articulés. Elles peuvent se loger vers le plafond ou bien contre un mur en horizontal. Ce type de porte est très apprécié lorsque l’espace extérieur est limitée. De plus, il offre une très bonne isolation.

Les portes de garages battantes quant à elles, fonctionnent comme un portail. Elles sont composées de deux panneaux qui s’ouvrent vers l’extérieur. Ce type de porte peut être désavantageux lorsque le garage est située près d’une voie publique. Il est cependant économique et laisse la surface intérieure du garage totalement utilisable.

Les portes de garage pliantes sont composées de plusieurs panneaux qui se replient sur eux même un peu comme un accordéon. Elles permettent un gain de place puisqu’elles ne sont pas encombrantes au niveau du garage. Cependant, on ne peut pas la motoriser et l’usage manuel rend l’usure d’une porte de garage plus rapide.

Les portes de garage enroulables permettent un gain de place maximum. L’ouverture de la porte se fait par le haut et la porte s’enroule sur elle-même au niveau d’un coffre. Ainsi le plafond et les murs restent en permanence utilisables. Elles ont un côté esthétique et permettent une très bonne isolation.

Source de l'article :

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE