Quand on a une voiture, on préfère confier son entretien (et parfois même le nettoyage) à un professionnel.

Avec sa moto par contre, on entretient une relation un peu plus rapprochée, ce n’est pas qu’un simple moyen de locomotion, mais plutôt un petit bijou dont on aime bien prendre soin et qu’on n’aime pas confier à un inconnu…

Encore faut-il savoir maintenir sa moto en bonne forme, car on ne peut pas s’y attaquer à l’aveuglette, sans quelques notions en mécanique et sans savoir ce qu’il faut faire !

Comment nettoyer sa moto ?

Mettons les points sur les i dès le départ : une personne qui nettoie assez fréquemment sa moto n’est pas une maniaque de l’hygiène et de la propreté. C’est simplement une personne qui sait prendre soin de sa moto.

Car le nettoyage d’une moto, contrairement à celui de la voiture, n’a pas qu’une fonction esthétique. C’est vraiment une partie nécessaire de l’entretien d’une moto.

En effet, quand vous roulez en moto, celle-ci est « bombardée » de projections de saleté qui se déposent un peu partout formant une couche de saleté qui va envelopper la moto, contribuant à « piéger » l’humidité…

… et vous le savez déjà, le pire ennemi de tout engin mécanique, c’est l’humidité qui va accélérer sa corrosion.

Comme pour une voiture, on vous conseille de nettoyer votre moto à l’ombre pour éviter que le soleil sèche trop vite les produits utilisés, laissant ainsi des traces sur la peinture, voire abimer le vernis de la moto.

Pour les produits à utiliser, on vous conseille vivement d’utiliser des produits de nettoyage « spécial moto » même s’ils sont un peu chers. Sinon, vous pouvez toujours utiliser des produits ménagers « normaux » en faisant attention à choisir des marques peu corrosives.

Comment faire un bon entretien de sa moto ?

Maintenant que vous avez compris que le nettoyage fait partie de l’entretien, passons aux autres gestes que vous devez faire pour assurer la bonne santé continue de votre moto :

Le premier réflexe que vous devez acquérir pour garder votre moto en excellente santé, c’est de vérifier assez fréquemment les niveaux d’huile.

D’abord, vérifiez le niveau d’huile moteur toutes les semaines (surtout si votre moto n’est pas à refroidissement liquide). Pour cela, utilisez une jauge et suivez les instructions du manuel d’entretien de votre moto.

Ensuite, vérifiez de temps en temps les niveaux des autres fluides : huile de boite, liquide de refroidissement et liquide de freins.

Deuxième réflexe que vous devez acquérir : protégez les parties fragiles de votre moto. Deux fois par an, enlevez la selle et le réservoir et pulvérisez du produit protecteur sur les parties métalliques et électriques pour les protéger contre la rouille.

Viennent enfin les gestes plus « techniques » de l’entretien : la vérification de la tension de la chaine, de l’usure des freins, de l’état des pneus…

Vous pouvez facilement trouver des tutoriels détaillés (voire même en vidéo) qui vous expliqueront pas à pas comment vérifier l’état des freins, de la chaine, du filtre à air, de la suspension…

Notez aussi qu’avant de vous attaquer à l’entretien de votre moto, il vous faut absolument avoir une clé dynamométrique adaptée 

 

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here