Logiciel espion téléphone surveillance enfant

Depuis ces dernières années, nous assistons à une véritable explosion dans le domaine de la surveillance mobile grand public. De nouveaux logiciels espions téléphone à destination des particuliers voient le jour, et bien souvent, leur légalité reste dans le flou.

Bien qu’ils défendent de faire ce type d’utilisation, Les fabricants savent en effet qu’une certaine partie de leurs utilisateurs utilisent leurs produits à des fins ne rentrant pas dans le cadre légal: femmes et maris jaloux, employeur intrusif… Ainsi, lorsqu’on parle de manière générale de logiciels espions, une connotation d’illégalité est – malheureusement – bien souvent de mise.

Y a t-il des usages légaux pour ces logiciels espions pour téléphone portable ?

Il reste en effet des applications autorisées de tels logiciels: surveiller son enfant à des fins de protection (de la même manière qu’on surveillerait son enfant dans la vie « réelle ») n’est pas interdit par la loi si le parent a des raisons de s’inquiéter pour son rejeton. On ne compte plus les cas de harcèlement par Internet, par réseaux sociaux qui poussent des jeunes à l’extrême (le harcèlement est la 1ère cause de suicide chez les moins de 18 ans). Et bien souvent, l’ado ainsi intimidé n’en parle pas par honte ou par peur.

De même, espionner son téléphone Android ou son iPhone pour le localiser si il est volé par exemple, est entièrement légal.

Côté présentation de ces logiciels, généralement par des sites thématiques, il y a à boire et à manger: certains sites incitent carrément les internautes à « espionner sa femme » ou encore « surveiller ses employés » sans raison, et d’autres, comme Spygate, préfèrent rester dans un cadre légal et définissent bien les limites d’utilisation de tels produits. Endri ROMANOV, responsable, nous confirme que « la plupart des sites présentant des logiciels ayant une capacité potentielle à porter atteinte à la vie privée (les logiciels espions) sont en réalité des arnaques au « clickbait » et à la « publicité mensongère ».

 

Est-il légal alors de présenter de telles solutions d’espionnage pour téléphone ? « Oui, tant que le webmaster n’incite pas les internautes à en faire un usage proscrit par la loi » continue l’expert. « Bien définir le cadre légal reste, je pense, une priorité lorsqu’on traite de sujets comme celui-là ».

Le site référencé ici est disponible à cette adresse :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.